L’Almamy Samory Touré : Le cauchemar des colons français
L’Almamy Samory Touré : Le cauchemar des colons français
Il fut sans doute l'adversaire le plus redoutable que les Français eurent à affronter en Afrique de l'Ouest. Raison pour laquelle, le nom de Samory Touré figure en lettres d'or dans l'histoire nationaliste post-coloniale africaine. Cet Almamy est resté célèbre pour avoir tenu tête de façon farouche aux colons, qui l'ont finalement capturé dans la ville de Guélémou. Envoyé en exil au Gabon, il est mort en captivité le 2 juin 1990. Retour sur la vie d’un Almamy pas comme les autres qui constituait le cauchemar des colons français.
Titrologie