Transfert / De Shanghai en Turquie : Pourquoi Drogba a signé à Galatasaray

Le Patriote | Sport | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 07:42:00 |
 
Transfert / De Shanghai en Turquie : Pourquoi Drogba a signé à Galatasaray
 

Depuis son premier entraînement à Shanghai, la star ivoirienne du football a compris que sa nouvelle destination n'était pas faite pour lui.

Le choix du football chinois était une erreur de casting pour ce compétiteur né qui, malgré ses 34 ans, a encore quelques années de football à servir aux fans. Et quand quelques soucis de salaire, liés à des problèmes entre actionnaires du club s'en mêlent, Didier Drogba n'a alors qu'une seule envie. Retrouver l'Europe et le football de haut niveau. Surtout qu'il a en ligne de mire la CAN 2013 et le mondial brésilien de 2014. A cela est venu s'ajouter la fin de la saison qui l'oblige à trois mois de vacances avant la CAN. C'en était trop pour celui qu'était habitué à la haute compétition.

Selon l'un de ses proches, Didier Drogba ne cessait de dire que la « musique de la ligue des champions lui manquait ». Dès la fin de la saison avec Shanghai, son agent est entré en scène pour tenter de sortir le capitaine des Eléphants du carcan chinois. Malgré tout le gros salaire que lui offre ce club, Didier Drogba, qui n'est pas encore à la retraite, veut de nouvelles sensations.

Mais, seuls les grands clubs et les grands stades ne peuvent procurer pareilles émotions. Plusieurs clubs et non des moindres se mettent sur la piste de celui qui venait d'offrir la ligue des champions à Chelsea. Parmi eux, deux sont particulièrement très avancés sur le dossier Drogba. La Juventus de Turin et le club turc de Galatasaray.

Comment le contrat a été bouclé

Les tractations entre Thierno Seydi, l'agent de Didier Drogba et les clubs vont bon train. Au moment où la CAN approche à grands pas. Il ne se passe pas un seul jour sans qu'un tabloïd ou un site n'annonce Drogba dans un tel ou un tel club. Et c'est dans cette ambiance que démarre la CAN Orange Afrique du Sud 2013. Les Turcs ne lâchent pas prise et accélèrent les choses. Samedi dernier, jour du deuxième match de la Côte d'Ivoire, les responsables du recrutement de Galatasaray et Thierno Seydi débarquent à Tambo International Airport de Johannesburg. Ils ont à cœur de vite boucler le contrat. Conscients qu'ils savent que la Juve est toujours en embuscade. Ils filent vers Rustenburg où Didier Drogba et ses camarades attendent d'affronter la Tunisie. Cette délégation arrive au Royal Bafokeng Stadium au moment où Didier Drogba faisait son entrée sur la pelouse. Après les choses sont allées encore plus vite. Thierno veut conclure le contrat juste après le match. Les Turcs également. Mais Sidy Diallo a son règlement et le camp de loge des joueurs n'est pas ouvert à tous. Finalement, les deux parties trouvent un terrain d'entente. Les Turcs reviennent le dimanche matin dans la tanière des Eléphants et paraphent un contrat d'un an et demi avec le capitaine des pachydermes. Après la CAN, Didier Drogba retrouvera son compatriote, Emmanuel Eboué à Galatasaray pour entamer une nouvelle page de sa riche carrière. Mettant ainsi fin à la parenthèse chinoise.

Koné Lassina (Envoyé spécial)

Source Le Patriote
 

Commentaires Facebook

 

 
 
L’ex-maire par intérim de Yopougon trempé dans une affaire de 100 millions

L’ex-maire par intérim de Yopougon trempé dans une affaire de 100 millions

L’ex-maire par intérim de la commune Yopougon, dans le District autonome d’Abidjan, Yao Yao Bertin, a séjourné à la police économique d’Abidjan le lundi 21 juillet 2014.

Publié le 29 Juillet 2014 à 08:11:36 Politique
Qui d' Hervé Renard, de José Manuel et  de Frédéric Antonetti succédera à Sabri Lamouchi ?

Qui d' Hervé Renard, de José Manuel et de Frédéric Antonetti succédera à Sabri Lamouchi ?

Hervé Renard, José Manuel de Jesus et Frédéric Antonetti forment finalement le trio de techniciens qui sera mis à la disposition du président de la Fédération ivoirienne de football (Fif) pour le choix définitif. Il y a une semaine, la Commission technique mise sur pied dégageait, dans la foule de 32 entraîneurs qui ont postulé, cinq à même d'occuper le banc ivoirien. Il s'agit des Français Luis Fernandez, Hervé Renard, Francis Gillot, Frédéric Antonetti et du Portugais José Manuel de Jesus.

Publié le 29 Juillet 2014 à 03:00:08 Sport