Football : La Côte d’Ivoire, l’Egypte et la RD Congo veulent jouer contre le Sénégal en amical

Autre Source | Sport | Publié le Jeudi 03 Mai 2012 à 21:01:22 |
 
Football : La Côte d’Ivoire, l’Egypte et la RD Congo veulent jouer contre le Sénégal en amical
 

La Fédération sénégalaise de football (FSF) a reçu trois propositions de matchs amicaux de la Côte d’Ivoire, de l’Egypte et de la RD Congo qui veulent jouer contre les Lions du Sénégal dans le cadre des préparatifs des éliminatoires de la coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire qui avait annoncé la tenue d’un match amical contre le Sénégal en fin mai, est revenue à la charge, a annoncé mercredi dans le journal l’Observateur, le président de la FSF, Me Augustin Senghor.

L’Egypte et la RD Congo ont contacté la FSF via l’organisateur de matchs, Gaël Mahé.

Selon le président de l’instance dirigeante du football national, le nouvel entraîneur national, Pierre Lechantre, désigné vendredi dernier, a donné un avis favorable.

« Cela l’intéresse de jouer un match amical le 25 ou 26 mai. Pour l’adversaire et le lieu, c’est lui qui a voix au chapitre. S’il valide, nous confirmerons et créerons les conditions pour que ce match de préparation puisse se jouer », a ajouté Me Augustin Senghor( président de fédération sénégalaise de football).

 

 
Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Gervinho, attaquant des Eléphants : « Le public va prendre plaisir à regarder notre match contre l'Algérie»

Gervinho, attaquant des Eléphants : « Le public va prendre plaisir à regarder notre match contre l'Algérie»

A l’occasion du match contre la Guinée, l’attaquant ivoirien Yao Kouassi Gervais dit Gervinho avait écopé d’un carton rouge qui lui a valu deux matches de suspension. Avec la victoire des éléphants sur le Cameroun, il pourra prendre part aux quarts de finale. Notre Voie l’a rencontré.

Publié le 30 Janvier 2015 à 09:42:21 Sport
Enlèvements d'enfants : un malfaiteur pris sur les faits accuse ''Dieu'' de l'avoir envoyé

Enlèvements d'enfants : un malfaiteur pris sur les faits accuse ''Dieu'' de l'avoir envoyé

«Le monsieur est sorti avec une machette. Je suis tombé. Il a commencé à me taillader.» Souleymane, 10 ans, est choqué mais vivant. À l'inverse de nombreux enfants récemment kidnappés et tués en Côte d'Ivoire, un phénomène terrorisant le pays.

Publié le 30 Janvier 2015 à 09:32:36 Société