Candidature de Jacques Anouma à la Caf: La Côte d’Ivoire se mobilise

Soir Info | Sport | Publié le Dimanche 29 Juillet 2012 à 01:31:21 | |
 
Candidature de Jacques Anouma à la Caf: La Côte d’Ivoire se mobilise
 

La nouvelle de la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf) suscite un réel engouement au sein de la population ivoirienne. Des autorités politiques aux sportifs, en passant par les intellectuels et les organisations de la société civile, l’enthousiasme est palpable, avant même la cérémonie officielle d’annonce de cette candidature.

C’est d’abord le Premier ministre, Ahoussou Jeannot qui a saisi l’occasion d’un Conseil des ministres pour inscrire la candidature de Jacques Anouma en bonne place au programme du gouvernement.

Mieux, il a appelé les Ivoiriens à un soutien sans faille à tous les candidats de la Côte d’Ivoire à un poste au plan international. La Conférence des présidents de club a ensuite emboité le pas au Chef du gouvernement pour manifester son adhésion à la candidature d’Anouma et appeler le monde sportif ivoirien à faire sienne cette candidature. Jeudi dernier, c’était au tour du Professeur Vakaba Touré, vice-président du Pdci et ancien directeur de l’Ens, de se prononcer en faveur de la candidature de Jacques Anouma, à travers une contribution au Nouveau Réveil.

Dans les colonnes de ce confrère, Touré Vakaba, en plus d’insister sur l’opportunité de cette candidature, appelle les autorités à faire «une déclaration officielle de soutien le plus rapidement, dans les heures qui suivent, qui aura des effets très positifs en ce qu’elle libérerait tout le monde, le candidat en premier lieu qui pourra alors commencer à activer ses contacts, les fédérations décidées à le soutenir serait renforcées dans leur choix», indique-t-il, avant d’insister pour dire que «le temps joue contre le candidat. Ce serait naïf de croire qu’une préparation de quelques mois est susceptible de donner la victoire».

N’empêche, le professeur reste convaincu que Jacques Anouma est un cheval sûr d’autant que «sa personnalité rassure eu égard sa présence assidue au Comité exécutif de la Fifa». C’est fort de cette conviction que Touré Vakaba propose comme Directeur de campagne, Sidy Diallo, le président de la Fif et le ministre des sports et Loisirs Philippe Légré comme coordonnateur du comité de campagne. «Qu’ils sachent qu’ils ont là, une occasion unique d’entrer dans l’histoire.

Se tournant vers Issa Hayatou, le président sortant de la Caf, en poste depuis 24 ans, Vakaba Touré a conseillé ceci : «Le président Hayatou doit comprendre et admettre que l’heure de la retraite a sonné pour lui. Il doit partir dans l’honneur et garder l’image d’icône qu’il ne manquera d’imposer à la communauté sportive africaine et mondiale, s’il sait se retirer…». Sera-t-il entendu par Issa Hayatou ? On ne peut jurer de rien. Quoiqu’il advienne, le candidat de la Côte d’Ivoire sera dans le starting-block en 2013 et le professeur Vakaba Touré reste persuadé qu’il triomphera.

 

COULIBALY Vamara 

Source Soir Info
 

Vous aimerez aussi

Commentaires Facebook

 

 
 
Côte d'Ivoire: Deux individus se font passer pour un Général soudanais et tentent  d'escroquer près de 40 millions de FCFA

Côte d'Ivoire: Deux individus se font passer pour un Général soudanais et tentent d'escroquer près de 40 millions de FCFA

Une dénonciation a permis à la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC), d'appréhender les dénommés MOHAMMED HABIB HUSSEIN âgé de 45 anset MOHAMED ZARROUD AHMED âgé de 60 ans. Ils sont suspectés de mener des activités cybercriminelles. Leur interpellation a eu lieu dans la commune deCocody, le 20 septembre 2016.

Publié le 27 Septembre 2016 à 13:18:13 Fait Divers
Gabon : Ali Bongo Ondimba a prêté serment pour un deuxième septennat

Gabon : Ali Bongo Ondimba a prêté serment pour un deuxième septennat

Quatre jours après la validation de sa réélection par la Cour constitutionnelle, Ali Bongo Ondimba a été investi ce mardi midi pour un deuxième septennat. La main droite levée vers le drapeau gabonais et l’autre posée sur la Constitution, Ali Bongo a prêté serment pour un deuxième mandat mardi 27 septembre, un mois après le seul et unique tour de l’élection gabonaise.

Publié le 27 Septembre 2016 à 12:10:03 Politique