3 questions à…/ Salomon Kalou : “Il nous faut garder la première place”

Le Patriote | Sport | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 06:45:37 |
 
3 questions à…/ Salomon Kalou : “Il nous faut garder la première place”
 

Le Patriote : Après deux victoires en deux matchs, comment voyez-vous le match contre l’Algérie?

Salomon Kalou : Ça sera pour une confirmation parce qu’il faut garder la première place pour rester dans cette ville où on a déjà nos repères, nos automatismes et surtout éviter les voyages pour être frais pour les quarts de finale.

L.P : Qu’est-ce qui a fait la différence entre le match contre la Tunisie et celui contre le Togo? Et comment entrevoyez-vous la suite de la compétition ?

SK : C’est la maîtrise collective. Ça c’est important. On a des joueurs qui peuvent faire la différence à chaque match et quand on y met la maîtrise collective, c’est encore plus beau. Il reste quatre finales à jouer. On prend match après match. Aujourd’hui, on a fait un bon match. Mais, il faut se reconcentrer, rester lucides et humbles. Il n’y a pas de petits matchs. Il faut confirmer contre l’Algérie pour être premiers du groupe et après préparer sereinement les quarts de finale.

L.P : Vous retrouvez pour le troisième match l’Algérie qui vous a sortis de la compétition en 2010 et surtout Vahid Halilhodzic, votre sélectionneur en Angola. Quel regard portez-vous sur cette opposition?

SK : C’est une opposition à double revanche. Vahid veut sa revanche après son départ de la sélection et nous aussi on a une revanche à prendre après notre élimination par l’Algérie en quarts de finale en Angola. Je crois que ce sera un très bon match à voir.
Par OG à Rustenburg

Source Le Patriote
 

Commentaires Facebook

 

 
 
En meeting à Bouaké / Ouattara Gnonzié (président du Rpp) : ‘‘Il faut reporter l’élection présidentielle’’

En meeting à Bouaké / Ouattara Gnonzié (président du Rpp) : ‘‘Il faut reporter l’élection présidentielle’’

Le président du rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (Rpp), Ouattara Gnonzié, accompagné d’une forte délégation des cadres du parti, était à Bouaké dans la région du Gbèkè, ce samedi 25 juillet 2015 dans le cadre des tournées de remobilisation de la base qu’il a entrepris. C'est un meeting au foyer des jeunes du quartier Koko qui a vu manifesté le feu de la vision avec pour thème, « le Rpp, nouvelle vision pour une Côte d’Ivoire réconciliée ».

Publié le 28 Juillet 2015 à 06:32:56 Politique
Didier Drogba officiellement titulaire du club canadien l’Impact

Didier Drogba officiellement titulaire du club canadien l’Impact

Le "Gbagbadê national", Didier Drogba vient de signer avec le club canadien l’Impact de Montréal, pour la transaction avec le Fire de Chicago, nous indique un communiqué de son nouveau club.

Publié le 28 Juillet 2015 à 06:19:03 Sport
  • Journée internationale de la Famille: La ministre Anne Ouloto se démarque!
    Société

    Journée internationale de la Famille: La ministre Anne Ouloto se démarque!

    La salle Félix Houphouët Boigny du District d’Abidjan a abrité la cérémonie marquant la clôture de la Journée Internationale de la famille (JIFA 2015) en présence des chefs traditionnels, autorités politiques et plusieurs ONG issues des différentes communes d’Abidjan.

  • Gendarmerie nationale: Les premières filles officiers reçoivent leurs épaulettes
    Société

    Gendarmerie nationale: Les premières filles officiers reçoivent leurs épaulettes

    Les premières filles officiers de la gendarmerie nationale ivoirienne ont reçu, hier lundi, leurs épaulettes, au cours d'une cérémonie présidée par le ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la défense Paul Koffi Koffi.

  • Côte d'Ivoire- La CEI publie la liste électorale  provisoire
    Politique

    Côte d'Ivoire- La CEI publie la liste électorale provisoire

    La Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d'Ivoire vient de publier sur son site la liste électorale provisoire en vue du scrutin présidentiel d'octobre. Au terme de plusieurs semaines de campagne d'inscription, la liste compte désormais quelque 6,3 millions d'électeurs inscrits, soit 344.295 de plus qu'auparavant.

  • Second report du procès des officiers pro-Gbagbo: Mais qu'est-ce qui se passe?
    Politique

    Second report du procès des officiers pro-Gbagbo: Mais qu'est-ce qui se passe?

    Le tribunal militaire d’Abidjan a décidé lundi d’un "ultime" renvoi, au 3 août, du procès d’officiers ivoiriens fidèles à l’ex-président Laurent Gbagbo durant la crise postélectorale de 2010-2011, en raison de l’absence de l’avocat d’un des principaux prévenus.

  • Tirage éliminatoires Mondial 2018/ Qui affrontera les éléphants? Libéria ou Guinée Bissau?
    Sport

    Tirage éliminatoires Mondial 2018/ Qui affrontera les éléphants? Libéria ou Guinée Bissau?

    Exempts du premier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde 2018, les Eléphants affronteront le vainqueur de l’opposition Liberia-Guinée Bissau. C’est ce qui ressort du tirage au sort effectué samedi à Saint-Pétersbourg en Russie, par les responsables de la Fédération internationale de football et associations (Fifa).

  • De l’art de vaincre Boko Haram : contributions pour la défense du Cameroun et du Nigéria (I & II)
    Securité

    De l’art de vaincre Boko Haram : contributions pour la défense du Cameroun et du Nigéria (I & II)

    Toute l’Afrique est désormais menacée[1] d’invasion par les armées de l’Etat Islamique, dont le projet de création d’un califat obscurantiste mondial menace autant le caractère pacifique de l’Islam africain, la coexistence pacifique des religions africaines que la paix et la sécurité de l’ensemble des populations du continent. Devant la gravité de la menace, rien ne détonne et n’étonne pourtant autant que le vide de pensée stratégique qui augmente les pouvoirs de la peur, de l’angoisse et des fantasmes les plus échevelés au cœur des opinions africaines. Non pas que des écrits, contributions et analyses manquent vraiment, sur le phénomène Boko Haram et les ambitions de la nébuleuse fanatique qui veut soumettre le monde au diktat du littéralisme religieux, du machisme abject et du plus sommaire des monothéismes, où la drogue et les violations de droits humains les plus ostentatoires deviendraient expériences banales dans nos sociétés. Ce qu’il paraît incontestable de souligner, c’est qu’il ne se dégage pas une vue d’ensemble du phénomène Boko Haram, qui puisse permettre aux Etats et aux citoyens  africains concernés de converger vers des solutions communes parce que solidaires et assurées, et qui se traduiraient par l’annihilation à court terme de la secte criminelle qui rampe par-delà leurs frontières, comme pour en montrer paradoxalement l’incongruité historique persistante.