Nouveau Statut général de la Fonction Publique : Voici ce qui va changer

Le Patriote | Société | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 06:54:09 |
 
Nouveau Statut général de la Fonction Publique : Voici ce qui va changer
 

Les Fonctionnaires et Agents de l’Etat de Côte d’Ivoire réclament le paiement de la gratification en fin d’année. Au même titre que les travailleurs du secteur privé. C’est l’une des recommandations de l’atelier de validation de l’Avant Projet de Loi portant Statut général de la Fonction Publique qui s’est tenu du 14 au 17 janvier dernier à Grand Bassam.

Cette préoccupation des fonctionnaires devra être prise en compte dans le nouveau Statut général de la fonction publique qui a été validé par les techniciens de ce département ministériel. Hormis la question de la gratification, les fonctionnaires souhaitent l’instauration d’une rémunération juste, équitable et motivante. Pour les fonctionnaires et Agents de l’Etat mutés à l’Intérieur du pays, il a été demandé à l’Etat, la prise en compte des frais de déménagement consécutifs à ces mutations. A cela s’ajoute la prise en compte dans les textes réglementaires relatifs aux primes et indemnités, la situation particulière des fonctionnaires en poste dans les zones déshéritées. Concernant la promotion des fonctionnaires, les diplômes acquis en cours de carrière seront désormais pris en compte. L’application effective du principe de la rémunération après service fait, la reprise et la systématisation de la notation et l’intégration des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la gestion de la carrière des fonctionnaires ne sont pas exclus. Ces recommandations figurent en bonne place dans le nouveau Statut général de la Fonction Publique. Les 160 hauts fonctionnaires représentants les différentes Instituions et Ministères de la République de Côte d’Ivoire ont recommandé le décloisonnement des familles d’emplois, la création et la suppression de certains emplois, la création d’un pôle de compétences et d’’expertises et la création du fonds de financement de la formation professionnelle continue. En tout cas, avec le nouveau Statut général de la Fonction publique, les droits, les acquis et les obligations des fonctionnaires seront plus renforcés. Et désormais, le salaire du fonctionnaire sera la contrepartie ‘’stricte’’ de son temps de travail effectif. Avec la mise en place de la haute fonction publique (qui est un pôle de compétence de l’Etat), les agents de haut niveau qui devront y accéder, seront soumis à l’obligation de déclarer leurs patrimoines. Le Ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative, Gnamien Konan a assuré que ces différentes résolutions ne resteront pas dans les tiroirs. Affirmant que le Gouvernement veillera à leur prise en compte afin de mettre en place une ‘’Fonction Publique nouvelle, disciplinée et efficace’’ où règne le justice et l’équité entre tous les animateurs.
Anzoumana Cissé

Source Le Patriote
 

Commentaires Facebook

 

 
 
12 ans après : Ce qui n’a jamais été dit sur la rébellion du 19 septembre 2002

12 ans après : Ce qui n’a jamais été dit sur la rébellion du 19 septembre 2002

Les populations de Sakassou ont payé un lourd tribut dans la crise du 19 septembre 2002. Sur dix personnes enlevées ce 2 décembre 2002, par les rebelles, dans les villages d’Assandrè et Assafou (département de Sakassou), une seule a eu la vie sauve : Koffi N’goran, une dame originaire d’Assandrè (Agnibonou-Kanouan).

Publié le 20 Septembre 2014 à 07:09:16 Politique
De retour d'exil: Le pro-Gbagbo Abel Naki chez Hamed Bakayoko

De retour d'exil: Le pro-Gbagbo Abel Naki chez Hamed Bakayoko

Le président fondateur du Cri panafricain, Abel NAKI était ce vendredi 19 septembre 2014 au cabinet du ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko. Accompagné des collaborateurs, Emmanuel Veh, Coulibaly Parfait et Charles Vabé, le plus en vue des résistants ivoiriens de France, Abel Naki s’est entretenu durant plus de 2 heures avec le premier flic ivoirien (17h-19h45).

Publié le 20 Septembre 2014 à 06:51:10 Politique
  • Konaté Navigué (FPI) critique Bédié:
    Politique

    Konaté Navigué (FPI) critique Bédié: "C’est un appel solitaire"

    Le responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Navigue Konaté a dénoncé vendredi l’ “appel solitaire’’ de l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié à soutenir le président Alassane Ouattara, candidat à sa succession pour la présidentielle de 2015.

  • Voici le deal que Affi avait proposé à Bédié: Le Fpi voulait aussi « acheter » le PDCI
    Politique

    Voici le deal que Affi avait proposé à Bédié: Le Fpi voulait aussi « acheter » le PDCI

    Le mercredi 17 septembre, le président Henri Konan Bédié, président du Pdci-rda fait une déclaration à Daoukro dans laquelle il a dit, entre autres à l’endroit du Président de la république, Alassane Ouattara «sans trahir les décisions du XIIème Congrès du Pdci-Rda, je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature à l’élection présidentielle prochaine. 

  • Le RDR félicite Bédié, l'homme de paix et invite les ivoiriens à soutenir le président Ouattara
    Politique

    Le RDR félicite Bédié, l'homme de paix et invite les ivoiriens à soutenir le président Ouattara

    Une avalanche de déclarations tombe après l'annonce de Bédié à Daoukro concernant la candidature unique du président Ouattara. Après celle du PDCI et de l'UDPCI, le parti au pouvoir, par la voie de son secrétaire général Amadou Soumahoro a fait une déclaration ce vendredi.

  • Mystère autour du Camp d'Akouédo: l'accès du camp refusé à la Gendarmerie. la réaction du gouvernement
    Securité

    Mystère autour du Camp d'Akouédo: l'accès du camp refusé à la Gendarmerie. la réaction du gouvernement

    Nous avons été l'un des premiers sites web à vous informer de l'attaque d'Akouédo ce jeudi à 3 heures du matin. Même si cette information vient d'être infirmée et considérée comme une rumeur par le porte-parole du gouvernement, beaucoup d'éléments restent encore à être expliqués. 

  • Interview exclusive / KKB tout feu tout flamme:
    Politique

    Interview exclusive / KKB tout feu tout flamme: "Nous nous sentons trahis"

    Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), l’ancien parti unique ivoirien, a déclaré, il y a deux jours, son soutien à la candidature d’Alassane Ouattara pour l’élection présidentielle prévue en octobre 2015. Henri Konan Bedié qui est allé plus loin en suggérant même la création d’un parti unifiant le Rassemblement des républicains de Côte d'Ivoire (RDR) et le PDCI. Ces propos alimentent la controverse au sein du parti en proie à des divisions depuis des mois. Kouadio Konan Bertin , membre du bureau politique, député et vice-président du groupe parlementaire du PDCI fait partie de ceux qui refusent d’être mis devant le fait accompli. Il est l’invité de Marie-Pierre Olphand.

  • Adjoumani (porte-parole du PDCI) au militants:
    Politique

    Adjoumani (porte-parole du PDCI) au militants: "faites confiance à Bédié"

    Le secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, allié au pouvoir) est « en phase » avec son leader, Henri Konan Bédié, qui a appelé à « soutenir » le chef de l’Etat Alassane Ouattara pour un second mandat à la présidentielle de 2015, a dit jeudi à la presse le porte-parole du parti, Kobenan Adjoumani.