Nouveau Statut général de la Fonction Publique : Voici ce qui va changer

Le Patriote | Société | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 06:54:09 |
 
Nouveau Statut général de la Fonction Publique : Voici ce qui va changer
 

Les Fonctionnaires et Agents de l’Etat de Côte d’Ivoire réclament le paiement de la gratification en fin d’année. Au même titre que les travailleurs du secteur privé. C’est l’une des recommandations de l’atelier de validation de l’Avant Projet de Loi portant Statut général de la Fonction Publique qui s’est tenu du 14 au 17 janvier dernier à Grand Bassam.

Cette préoccupation des fonctionnaires devra être prise en compte dans le nouveau Statut général de la fonction publique qui a été validé par les techniciens de ce département ministériel. Hormis la question de la gratification, les fonctionnaires souhaitent l’instauration d’une rémunération juste, équitable et motivante. Pour les fonctionnaires et Agents de l’Etat mutés à l’Intérieur du pays, il a été demandé à l’Etat, la prise en compte des frais de déménagement consécutifs à ces mutations. A cela s’ajoute la prise en compte dans les textes réglementaires relatifs aux primes et indemnités, la situation particulière des fonctionnaires en poste dans les zones déshéritées. Concernant la promotion des fonctionnaires, les diplômes acquis en cours de carrière seront désormais pris en compte. L’application effective du principe de la rémunération après service fait, la reprise et la systématisation de la notation et l’intégration des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la gestion de la carrière des fonctionnaires ne sont pas exclus. Ces recommandations figurent en bonne place dans le nouveau Statut général de la Fonction Publique. Les 160 hauts fonctionnaires représentants les différentes Instituions et Ministères de la République de Côte d’Ivoire ont recommandé le décloisonnement des familles d’emplois, la création et la suppression de certains emplois, la création d’un pôle de compétences et d’’expertises et la création du fonds de financement de la formation professionnelle continue. En tout cas, avec le nouveau Statut général de la Fonction publique, les droits, les acquis et les obligations des fonctionnaires seront plus renforcés. Et désormais, le salaire du fonctionnaire sera la contrepartie ‘’stricte’’ de son temps de travail effectif. Avec la mise en place de la haute fonction publique (qui est un pôle de compétence de l’Etat), les agents de haut niveau qui devront y accéder, seront soumis à l’obligation de déclarer leurs patrimoines. Le Ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative, Gnamien Konan a assuré que ces différentes résolutions ne resteront pas dans les tiroirs. Affirmant que le Gouvernement veillera à leur prise en compte afin de mettre en place une ‘’Fonction Publique nouvelle, disciplinée et efficace’’ où règne le justice et l’équité entre tous les animateurs.
Anzoumana Cissé

Source Le Patriote
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Exclusivité - Le film de l'arrestation de l'assassin présumé d'Awa Fadiga

Exclusivité - Le film de l'arrestation de l'assassin présumé d'Awa Fadiga

Un chauffeur de taxi compteur a été mis aux arrêts par le commissariat du 8ème arrondissement de Cocody. Ce chauffeur de taxi, selon les agents de police, ressemblerait trait pour trait à l'un des portraits robot des agresseurs de Awa Fadiga, le jeune mannequin décédé il y a trois semaines au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody. 

Publié le 17 Avril 2014 à 07:07:30 Société
Reforme de la CEI: Voici ce qui divise le pouvoir et l'opposition

Reforme de la CEI: Voici ce qui divise le pouvoir et l'opposition

Les leaders d’opinion ont du mal à accorder leurs violons sur la redistribution des cartes au sein de la Commission électorale indépendante (Cei). Voilà une semaine qu’on connaît la nouvelle composition de la Commission électorale indépendante (Cei). Elle comptera désormais 13 membres.

Publié le 17 Avril 2014 à 07:02:13 Politique