Paul Koffi Koffi fait encore des révélations sur l’attaque d’Agban : ‘‘Ceux qui ont attaqué recevaient 2000 FCFA après chaque entraînement’’

L'Intelligent d'Abidjan | Securité | Publié le Lundi 28 Janvier 2013 à 16:43:39 |
 
Paul Koffi Koffi fait encore des révélations sur l’attaque d’Agban : ‘‘Ceux qui ont attaqué recevaient 2000 FCFA après chaque entraînement’’
 

On en sait un peu plus sur la tentative de prise du camp de gendarmerie d’Agban, le 21 décembre dernier. A Agboville, dans le cadre d’une visite de terrain le samedi 26 février 2013, le ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense a invité les populations à la coopération avec les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), pour mettre hors d’état de nuire, tous ceux qui nourrissent le secret dessein de déstabiliser la Côte d’Ivoire.

Après Bonoua, Dabou, Sikensi, Tiassalé, Afféry, Akoupé et Adzopé, Paul Koffi Koffi s’est rendu à Agboville, l’une des villes formant la ceinture d’Abidjan où des attaques répétées contre les positions des FRCI ont eu lieu à Ery-Makoudjé, le 8 août et le 15 décembre 2012. «La plupart de ces attaques sont conçues et pensées dans la périphérie d’Abidjan, où viennent se cacher des malfrats, des bandits de grands chemin et certains de nos parents qui ne se sont pas mis dans le train de la réconciliation pour porter le coup à leur propre pays. C’est inacceptable et intolérable. Nous sommes tous perturbés lorsque, la nuit, nous entendons des tirs de mortiers et de kalachnikov, comme pour nous dire que la paix n’est pas encore revenue et qu’après tout ce que nous avons connu comme atrocités et crimes, certains pensent qu’il faut procéder de la sorte pour arriver au pouvoir ou empêcher le gouvernement du Président Alassane Ouattara de travailler (…) Dans vos forêts, il y a des jeunes qui s’adonnent à la culture de cannabis et se forment au maniement des armes. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que concernant l’attaque du camp d’Agban, ceux qui ont attaqué recevaient 2000 FCFA après chaque entraînement», a révélé le ministre en charge de la Défense. D’où son appel à une collaboration plus franche entre les populations et les éléments des FRCI basés à Agboville. «Les informations que les populations nous ont données ont permis d’arrêter 6 coupeurs de route à Sikensi», a fait savoir Paul Koffi Koffi. Le porte-parole de la chefferie traditionnelle Abbey et Krobou de la région de l’Agnéby-Tiassa, nanan N’dori, a voulu comprendre les raisons des violences et brimades subies par les populations du village de Grand-Yapo, où des jeunes, des vieillards et des femmes ont été bastonnés et molestés après l’attaque du 15 décembre à Ery-Makoudjé. «Nous avons rappelé au Président de la République notre attachement aux valeurs de la République et nous avons dit la même chose à notre ministre de tutelle, Hamed Bakayoko. Notre sol ne sera pas un endroit pour la déstabilisation de la Côte d’Ivoire. Le peuple Abbey et Krobou est un peuple de paix et il n’est pas prêt à tolérer de tels actes. Nous restons toujours attachés aux valeurs de paix et de réconciliation, mais nous entendons çà et là, que notre région serait un réservoir de caches d’armes et de miliciens et cela nous rend meurtris (…) Mais, nous avons encore en mémoire la répression brutale faite à l’encontre des populations de Grand-Yapo, qui ne comprennent toujours pas ce qui leur est arrivé après l’attaque d’Ery-Makoudjé (…) Comment une telle brutalité a pu leur être infligée de la part des forces régulières censées les protéger ?», s’est-il interrogé.

Les excuses de Paul Koffi Koffi aux populations de Grand-Yapo

Avant de répondre au porte-parole des chefs traditionnels de la région, Paul Koffi Koffi a présenté ses excuses aux populations de Grand-Yapo pour les désagréments subis. «On vous présente nos excuses. Les populations de Grand-Yapo ont été brutalisées et perturbées parce que nous avons des informations sûres que les gens sont partis de ce côté», a-t-il dit avant de se faire expliquer le film de l’attaque du corridor d’Ery-Makoudjé par le commandant en second des FRCI, le lieutenant Thierry Junior.
Olivier Dion envoyé spécial

Source L'Intelligent d'Abidjan
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Interview / Gilles Touré avoue tout: « Oui, je l’ai fait ». « Je regrette... »

Interview / Gilles Touré avoue tout: « Oui, je l’ai fait ». « Je regrette... »

Dans la mouvance des préparatifs de ses 20 ans de carrière, nous avons rencontré Gilles Roland Touré. Dans ses ateliers où il prépare activement l’événement, le créateur de mode qui n’est plus à présenter au public ivoirien et international, a trouvé un bout de temps pour répondre à nos questions. Des plus professionnels aux plus intimes. Lisez plutôt !

Publié le 20 Octobre 2014 à 15:12:17 People
Côte d'Ivoire- Hamed Bakayoko au FPI:

Côte d'Ivoire- Hamed Bakayoko au FPI: "L'époque a changé!"

Les députés membres de la Commission des affaires générales et institutionnelles (CAGI) ont adopté ce vendredi à l’unanimité, le projet de loi portant modification de la loi n° 2001-634 du 09 octobre 2001 portant composition, organisation, attributions et fonctionnement de la CEI.

Publié le 20 Octobre 2014 à 14:43:31 Politique
  • Le Rdr boycotte Adjoumani, émissaire de Bédié à Tanda
    Politique

    Le Rdr boycotte Adjoumani, émissaire de Bédié à Tanda

    Dans toutes les localités sillonnées, c’était la communion sacrée autour de l’appel de Bédié. Sauf à Tanda, dans sa ville natale où aucun membre du parti au pouvoir n’était présent au lieu de la cérémonie qui se déroulait dans l’enceinte de la mairie de ladite ville, samedi dernier. 

  • Adzopé: Un voleur attaque un domicile et emporte le sac de riz
    Fait Divers

    Adzopé: Un voleur attaque un domicile et emporte le sac de riz

    Un vol insolite s’est produit à Adzopé dans le quartier de Téfaji, ce mercredi 15 octobre.

  • Djéni Kobena: 16 ans que Fama nous a quittés
    Politique

    Djéni Kobena: 16 ans que Fama nous a quittés

    Seize ans après la disparition de Georges Djéni Kobenan Kouamé, sa famille politique, le rassemblement des républicains (RDR), dont il a été l’un des acteurs majeurs à le porter sur les fonts baptismaux, s’est souvenu de lui à l’occasion d’une messe d’action de grâce en sa mémoire à l’Eglise Saint-Jean de Cocody et le dépôt d’une gerbe de fleurs sur sa tombe, en présence de hauts cadres du RDR, de parents, amis et connaissances.

  • Jour J-2: Le doute plane sur les conditions du procès Simone Gbagbo
    Politique

    Jour J-2: Le doute plane sur les conditions du procès Simone Gbagbo

    Mercredi 22 octobre devrait débuter à la Cour d’assises d’Abidjan le procès de 83 personnes dont Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-chef de l’Etat ivoirien et Pascal Affi Nguessan, le président du FPI, principal parti d’opposition. Tous sont cités à comparaître pour leur rôle présumé dans la crise post-électorale de 2010-2011. Ils doivent répondre d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Mais à 48 heures de l’échéance, beaucoup de questions restent en suspend concernant ce procès.

  • Exclusif / District d’Abidjan : au cœur du scandale de la gestion de Beugré Mambé
    Société

    Exclusif / District d’Abidjan : au cœur du scandale de la gestion de Beugré Mambé

    Crée en 2002 avec pour premier gouverneur Djedji Pierre Amondji, le District d’Abidjan est aujourd’hui en proie à des  difficultés financières dues essentiellement au mode de gestion imprimé par Robert Beugré Mambé. Au district autonome d’Abidjan, il se passe des choses peu religieuses bien que  son premier responsable est Prédicateur de l’évangile. Révélations ! 

  • Japon: deux ministres démissionnent, premier gros revers pour Shinzo Abe
    Politique

    Japon: deux ministres démissionnent, premier gros revers pour Shinzo Abe

    Coup dur pour le Premier ministre japonais: sa ministre de l'Industrie, Yuko Obuchi, ainsi que celle de la Justice, Midori Matsushima, ont démissionné lundi, et il a été obligé de s'excuser publiquement de ses choix.