Santé/ Lutte contre le paludisme - Une usine de médicaments en construction à Yamoussoukro

Le Democrate | Science | Publié le Samedi 27 Avril 2013 à 06:59:54 |
 
Santé/ Lutte contre le paludisme - Une usine de médicaments en construction à Yamoussoukro
 

Le paludisme reste un problème de santé publique en Côte d’Ivoire où près de 43% des consultations dans les hôpitaux sont dus à cette maladie, a affirmé jeudi dernier à Abidjan le directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme, Antoine Tanoh Méa.

"43% des motifs de consultations sont dus au paludisme dans nos hôpitaux et la frange la plus vulnérable de la population reste les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes", a indiqué Dr Tanoh Méa, à l’occasion de la célébration en Côte d’Ivoire de la Journée mondiale du paludisme. La Journée mondiale du paludisme est célébrée tous les ans le 25 avril depuis 2007 à l’initiative de l’Oms. Le thème de 2013 est "Investir dans l’avenir, vaincre le paludisme". "En dépit des efforts consentis par la communauté internationale, la pandémie continue d’être la première cause de mortalité en Afrique subsaharienne", indique Dr Tanoh Méa qui précise qu’"entre 23 et 27%" des décès hospitaliers sont dus à cette maladie. En Côte d’Ivoire, la lutte contre le paludisme se situe dans un "plan stratégique national" sur la période 2012-2015 qui mise sur l’utilisation de la moustiquaire imprégnée et une "prise en charge correcte et rapide" des cas de paludisme diagnostiqués. Pour le directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme, il s’agit d’avoir "des médicaments et les intrants disponibles", d’assurer la prévention en faisant en sorte que "tous les foyers aient au moins une moustiquaire imprégnée". Il a annoncé pour 2014 une nouvelle campagne de "distribution massive" de moustiquaires intégrées. Une usine de fabrication de médicaments pour lutter contre le paludisme d’un coût de 140 millions de dollars est en construction à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, (centre, 230 km d’Abidjan), à l’initiative de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) en partenariat avec le Venezuela et Cuba. La Journée mondiale du paludisme dont le thème est "Investir dans l’avenir, vaincre le paludisme" s’inscrit dans la prise de conscience que cette maladie parasitaire, potentiellement mortelle transmise par des moustiques, est évitable. On peut également en guérir, mais la prévention et la lutte contre cette pandémie nécessitent un investissement sur la durée et un engagement politique sans cesse renouvelé, selon l’Oms.


Source Le Democrate
 

Commentaires Facebook

 

 
 
En meeting à Abengourou, Affi N'Guessan revient sur la présidentielle de 2010: Ses révélations dangeureuses sur les plans de Sarkozy et Ouattara

En meeting à Abengourou, Affi N'Guessan revient sur la présidentielle de 2010: Ses révélations dangeureuses sur les plans de Sarkozy et Ouattara

Le président controversé du Front Populaire Ivoirien (FPI) vient de créer un "Boom" politique. En effet, à deux mois de l'élection présidentielle, le second de Laurent Gbagbo a révélé ses connaissances des secrets de la crise post-électorale de 2010. Une attitude dangeureuse qui risque de tout faire basculer pour ce candidat au scrutin du 25 Octobre prochain.

Publié le 28 Aout 2015 à 10:19:57 Politique
Présidentielle en Côte d'Ivoire: un record de 33 candidats enregistrés

Présidentielle en Côte d'Ivoire: un record de 33 candidats enregistrés

Le dépôt des candidatures pour la présidentielle du 25 octobre prochain se poursuit en Côte d'Ivoire. Trente-trois candidats, dont trois femmes, ont déposé leur dossier. « Un record » selon la Commission électorale (CEI). L'un des candidats, Ousmane Camara, a déposé son dossier alors qu'il n'a pourtant pas l'âge requis. Il mise sur le flou qui règne autour de l'article 35 de la Constitution pour faire reconnaître ses droits d'éligibilité.  

Publié le 28 Aout 2015 à 07:48:16 Politique