Syrie - Hollande appelle à une intervention rapide du Conseil de sécurité

Autre Source | Politique | Publié le Samedi 28 Juillet 2012 à 16:56:14 |
 
Syrie - Hollande appelle à une intervention rapide du Conseil de sécurité
 

Le président François Hollande a appelé samedi à une intervention rapide du Conseil de sécurité de l'ONU pour éviter de nouveaux massacres en Syrie, en marge d'une visite à Monlezun, dans le Gers. "Je m'adresse une fois encore à la Russie et à la Chine pour qu'ils prennent en considération que ce sera le chaos et la guerre civile si (le président syrien) Bachar el-Assad n'est pas à un moment empêché", a souligné le chef de l'État.

"Le régime de Bachar el-Assad sait qu'il est condamné et donc il va utiliser la force jusqu'au bout", a-t-il jugé. "La seule solution qui permettra de réconcilier et de réunir les Syriens, ce sera le départ de Bachar el-Assad et la constitution d'un gouvernement de transition", a-t-il poursuivi. "Il n'est pas trop tard, mais chaque jour qui passe, c'est une répression, des soulèvements et donc des massacres", a-t-il dit.

Un déluge de feu s'est abattu samedi sur Alep, deuxième ville de Syrie, bombardée et mitraillée par des hélicoptères des forces du régime de Bachar el-Assad. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), plus de 20 000 personnes, dont près de 14 000 civils, ont été tuées dans les violences en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar el-Assad, en mars 2011.

Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
CPI : reconstitution de la Chambre de première instance I pour juger Laurent Gbagbo

CPI : reconstitution de la Chambre de première instance I pour juger Laurent Gbagbo

La Présidence de la Cour pénale internationale (CPI) a reconstitué, mercredi, la Chambre de première instance I, qui sera en charge de l'affaire du Procureur c. Laurent Gbagbo.

Publié le 17 Septembre 2014 à 18:27:36 Politique
Le président Alassane Ouattara affirme que Simone Gbagbo sera jugée en Côte d’Ivoire

Le président Alassane Ouattara affirme que Simone Gbagbo sera jugée en Côte d’Ivoire

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a réaffirmé, mercredi, à Daoukro (Centre-Est) que la Côte d’Ivoire est en « mesure » de juger sur place, l’ex-Première Dame Simone Ehivet Gbagbo, poursuivie par la justice ivoirienne pour « génocide et crimes de sang, atteinte à la sûreté de l’Etat et infractions économiques ».

Publié le 17 Septembre 2014 à 18:26:50 Politique