Revue de la presse ivoirienne de ce vendredi

Agence de Presse Xinhua | Politique | Publié le Vendredi 17 Aout 2012 à 14:16:39 |
 
Revue de la presse ivoirienne de ce vendredi
 

Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus vendredi.

FRATERNITE MATIN

L'armée ivoirienne a été attaquée par des inconnus dans la nuit de mercredi à jeudi à Dabou, ville du sud proche d'Abidjan, et plusieurs dizaines de détenus se sont évadés de la prison. Le camp des Forces républicaines (FRCI) de Dabou (environ 50 km à l'ouest d'Abidjan), le commissariat de police, la gendarmerie et la prison ont été attaqués mercredi. L'attaque, qui aurait fait au moins trois morts dans la population civile, est la dernière en date d'une série d'opérations armées à Abidjan et à l'intérieur par des inconnus armés. Après l'envoi de renforts, "la situation est sous contrôle, nos hommes ont pu repousser l'attaque. Le ratissage est en cours", selon l'état-major des FRCI.

LE MANDAT

Le président Alassane Ouattara a quitté le Royaume d'Arabie Saoudite jeudi après avoir pris part à la 4ème session extraordinaire de la Conférence de l'Organisation de la Coopération Islamique. Selon Alassane Ouattara, ce sommet qui a réuni les représentants de tous les 57 Etats membres de l'OCI a permis de passer en revue les problèmes de l'heure. Sur la crise en Syrie, il a indiqué que la réunion a pris la décision de suspendre la Syrie. Le président a ajouté que la crise au Mali a également été évoquée et il a souligné avoir demandé au sommet de donner son appui à la CEDEAO dans ses efforts de résolution de cette crise.

LE PATRIOTE

Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué jeudi que la France appelait au calme et à l'apaisement des tensions en Côte d'Ivoire, où plusieurs attaques ont été menées ces derniers jours contre l'armée ivoirienne. "Nous appelons au calme et à l'apaisement des tensions", a déclaré un porte-parole du quai d'Orsay, qui a qualifié de "préoccupant" le climat d'insécurité actuel dans ce pays, ancienne colonie française. "Le désarmement et la réforme des secteurs de la sécurité doivent plus que jamais être une priorité, tout comme la poursuite du processus de réconciliation nationale et la lutte contre l'impunité", a souligné le diplomate français.

Source Agence de Presse Xinhua
 

Commentaires Facebook

 

 
 
En réponse à la CNC, Le président Ouattara annonce être disposé à négocier avec l'opposition, mais à une condition...

En réponse à la CNC, Le président Ouattara annonce être disposé à négocier avec l'opposition, mais à une condition...

Le président Alassane Ouattara a affirmé aujourd'hui lors du conseil des ministres qu’il n’ouvrira pas de discussions “sous la menace’’ de son opposition qui exige depuis des mois de le rencontrer pour renégocier les conditions d’organisation de la présidentielle d’octobre. Révélant ainsi sa volonté de dialoguer, le chef de l'Etat n'a pas manqué de préciser sa position. De ce fait, voilà les conditions qu'il impose pour rendre possible le dialogue.

Publié le 02 Septembre 2015 à 15:24:38 Politique
La CNC interpelle le Conseil Constitutionnel: « L’élection ne se tiendra que si nos revendications sont prises en compte »

La CNC interpelle le Conseil Constitutionnel: « L’élection ne se tiendra que si nos revendications sont prises en compte »

La Coalition nationale pour le changement (Cnc) durcit le ton à moins de deux mois du scrutin présidentiel.Lundi 31 août, en conférence de presse, à Cocody-Riviera, l’ancien ministre Jean-Jacques Béchio, porte-parole de ladite coalition, a regretté que les autorités n’aient pas donné de suite à leur exigence d’un dialogue pré-électoral. 

Publié le 02 Septembre 2015 à 13:09:46 Politique