Hamed Bakayoko:"Les attaques sont les dernières convulsions de la sortie de crise"

Agence de Presse Xinhua | Politique | Publié le Lundi 20 Aout 2012 à 08:38:27 |
 
Hamed Bakayoko:
 

Le ministre ivoirien de l'Intérieur Hamed Bakayoko a indiqué dimanche à Abidjan que les récentes attaques perpétrées dans le pays par des inconnus armés sont les dernières convulsions de la sortie de crise.

Le ministre qui s'exprimait sur les antennes de la radio nationale a déclaré qu'il s'agit d'"attaques terroristes" dont le but est de "semer la terreur, de faire peur et de semer l'angoisse".

M. Bakayoko a ainsi rassuré les populations ivoiriennes concernant les mesures sécuritaires prises par le gouvernement pour défendre et sécuriser le pays. "Les fondamentaux de la République sont encore solides", a-t-il indiqué.

"Nous allons faire face à la situation avec une grande détermination", a ajouté le ministre.

La Côte d'Ivoire fait face à un regain de tension avec des assauts des personnes armées non identifiées contre des casernes militaires du pays qui ont fait au moins 11 morts parmi les soldats ivoiriens.

Source Agence de Presse Xinhua
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Affaire 16 milliards à la CDVR: Un audit et une enquête judiciaire seront effectués sur la gestion de Banny

Affaire 16 milliards à la CDVR: Un audit et une enquête judiciaire seront effectués sur la gestion de Banny

Des membres de l’exécutif ivoirien préconisent l’ouverture d’un audit administratif, doublé d’une enquête judiciaire sur la gestion des 16 milliards FCFA mis à la disposition de la Commission, Dialogue, Vérité et Réconciliation ( Cdvr ), dirigée pendant trois ans par Charles Konan Banny, a appris Imatin.net. En effet, il s’agira de savoir à quoi cet argent et les autres apports des bailleurs de fond, ont servi exactement.

Publié le 18 Decembre 2014 à 10:32:43 Politique
Un élève gagnait près de 200 000 Fcfa par jour, voici ce qu'il faisait

Un élève gagnait près de 200 000 Fcfa par jour, voici ce qu'il faisait

Il a 21 ans. Il est élève. Il a tué de façon atroce un gamin de 10 ans. Lui, c’est un jeune brouteur ou cybercriminel. Son envie effréné à l’argent l’a conduit à cette atrocité pour satisfaire au désidérata de ses fétiches. L’histoire se passe en Côte d’Ivoire.

Publié le 18 Decembre 2014 à 10:27:38 Fait Divers