Hamed Bakayoko empêche Michel Gbagbo de quitter le pays: Ce qui s'est passé

Autre Source | Politique | Publié le Lundi 04 Novembre 2013 à 10:16:31 |
 
Hamed Bakayoko empêche Michel Gbagbo de quitter le pays: Ce qui s'est passé
 

Michel Gbagbo, en liberté provisoire aurait tenté ce vendredi soir de quitter le pays et en aurait été empêché au dernier moment à l'aéroport par les éléments de la police aux frontières.

De sources policières, le récemment libéré provisoirement n'était pas en conformité avec la loi ivoirienne pour sortir du pays en vue de rencontrer son père, Laurent Gbagbo incarcéré à la Haye.

Un courrier de non de recevoir signé du ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko actuellement assumant l’intérim de Daniel Kablan Duncan en mission à Londres, serait même parvenu au fils français de l'ancien président après que ce dernier ai exprimé son souhait de quitter le pays dans lequel il est contraint de rester et ce pour des raisons judiciaires.

Rappelons que Michel Gbagbo arrêté le 11 avril 2011 en même temps que son père avait été incarcéré depuis deux ans à la prison civile de Bouna dans le nord-est du pays. Libéré provisoirement depuis aout dernier, Michel Gbagbo enseignant à l’université de Cocody a repris la route des amphis même s'il reste en attente d'un jugement et ce comme tous les autres acteurs de la crise libérés provisoirement.

Le Front Populaire Ivoirien (FPI) n'a pas souhaité commenter cette affaire.

Donatien Kautcha 

Autre presse 

La titraille est de la rédaction 

Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Agboville / Lutte contre l’Ebola: Le préfet demande à la population de consommer du champignon

Agboville / Lutte contre l’Ebola: Le préfet demande à la population de consommer du champignon

Bako Digbé Anatole-Privat, préfet de région, préfet du département d’Agboville a prié la population à respecter les consignes du gouvernement dans la lutte contre la fièvre d’Ebola qui est aux portes de la Côte d’Ivoire et dont les conséquences sont incalculables. 

Publié le 18 Avril 2014 à 08:03:52 Société
Chu de Treichville: Les habits et le lit du cas suspect d'Ebola brûlé. Ce qui s'est passé

Chu de Treichville: Les habits et le lit du cas suspect d'Ebola brûlé. Ce qui s'est passé

Huit jours après son admission urgente au Chu de Treichville, au service des maladies infectieuses (Smit), le patient qui saignait abondamment du nez, le mercredi 9 avril 2014, fait l’objet d’attention particulière.

Publié le 18 Avril 2014 à 07:59:50 Société