Guerre de succession à Ouattara : Voici les 3 qui s’affrontent déjà

Notre Voie | Politique | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 07:27:19 | |
 
Guerre de succession à Ouattara : Voici les 3 qui s’affrontent déjà
 

Alassane Ouattara sera-t-il candidat à la présidentielle de 2015 ? Des sources concordantes au sein du Rhdp croient savoir qu’à 73 ans, dans deux ans donc, l’actuel chef de l’Etat, qui aurait une santé précaire, disent-elles, pourrait s’abstenir d’aller, de nouveau, au «front».

D’où la bataille de succession qui s’est ouverte en 2012 et qui s’intensifie actuellement au sommet de l’Etat. Dans l’arène, trois personnalités, toutes proches de M. Ouattara, se signalent. Il s’agit de Guillaume Soro Kigbafori, Hamed Bakayoko et Jean-Louis Billon. Si Soro et Bakayoko ont déjà engagé la bataille à fleurets mouchetés, Jean-Louis Billon, quant à lui, observe. En faisant au mort. Selon une source proche du régime Ouattara, «c’est par pure stratégie». Avant de faire les révélations suivantes : «C’est le candidat de la France et le Président Ouattara le sait. C’est d’ailleurs pour qu’il s’imprègne de l’action gouvernementale et de la gestion de l’Etat qu’il a été nommé ministre sur insistance de la France. Ensuite, il sera élu président du Conseil de la région du Hambol (nord du pays, ndlr). Cela devrait se faire sous la bannière Rdr. Le président Ouattara y avait souscrit. Mais il y a la grogne des militants du Rdr. Cependant les choses se feront autrement, vous verrez. Jean-Louis Billon avance à petits pas selon un chronogramme bien établi». Toujours au dire de notre source, «pour le moment, avant les futures présidentielles, il songe à des alliances politiques avec des partis importants de l’échiquier national et son beau-père, Charles Gomis (actuel ambassadeur de Côte d’Ivoire en France), qui entretient de bons rapports avec de grandes formations politiques telles que le Fpi, le Rdr et le Pdci, lui sera d’un appui inestimable».
La bataille pour les potentiels alliés, c’est sous ce prisme qu’il faudra voir, au dire de ce haut cadre du Rhdp, l’affaire Charles Blé Goudé. Dans laquelle Hamed Bakayoko et Guillaume Soro semblent se bouffer le nez sous le regard complice d’Alassane Ouattara. La victime, Blé Goudé, est prise dans les serres d’une dictature, championne en violations des droits humains, mais cautionnée par la communauté internationale. Avec à sa tête, l’Onu de Ban Ki-Moon. Hamed Bakayoko voudrait visiblement neutraliser au plus vite son adversaire Guillaume Soro. Quant au Secrétaire général de l’ex-rébellion armée et actuel président de l’Assemblée nationale, à qui certaines sources au sein du Rhdp attribuent une fortune colossale oscillant entre 300 et 400 milliards de fcfa, il affiche un engagement à toute épreuve dans ses ambitions présidentielles. «Je n’ai aucun parrain, je me suis moi-même forgé et je sais où je vais», aurait-il confié à une source au cours d’une rencontre. Au moment où des rumeurs folles attribuaient à son épouse, la paternité du chantier jouxtant le stade Houphouët-Boigny où s’est produit le drame de la fête de la lumière, dans la nuit du 31 décembre 2012 au 1er janvier 2013. Un drame ayant fait 63 morts et de nombreux blessés.
Evidemment ce chantier n’appartient pas à Mme Guillaume Soro née Tagro. Pour des proches de M. Soro, ces rumeurs ont été orchestrées par des officines proches de M. Hamed Bakayoko. «C’est archi-faux», réagit-on au ministère de l’Intérieur. Une situation qui dévoile, somme toute, l’ampleur de la bataille de succession à Alassane Ouattara. Les adversaires ne se font aucun cadeau. Une guerre qui a déjà gagné le Rdr où les anti-Soro, au nombre desquels figurerait en bonne place, Amadou Gon Coulibaly, un des hommes forts de l’actuel régime, ne voudraient pas voir Guillaume Soro prendre le contrôle du parti. Pour eux, Soro est «un ambitieux venu d’ailleurs». Ils préfèrent plutôt que le Rdr revienne à un «fils du parti». Allusion faite à Hamed Bakayoko. Qui lorgne aussi, affirment des sources proches du pouvoir, vers la présidence du Rdr.

Didier Depry

Source Notre Voie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires Facebook

 

 
 
Santé de Petit Dénis, ce qu’il en est réellement !

Santé de Petit Dénis, ce qu’il en est réellement !

Depuis le départ de son ex- fiancée, Mariam, des voix s’élèvent pour annoncer que Petit Dénis serait gravement malade. Dans une interview accordée au confrère de Soir Info, Edoukou Jean-Baptiste revendiquant le statut d’ancien manager de l’artiste, soutenait la thèse de la maladie du zouglou man. ‘’ Il est très malade’’ rapporte-t-il. Mais cette information est battue en brèche par un autre manager bien connu, Guess Gervais. 

Publié le 23 Aout 2016 à 16:26:48 People
Exclusion de 21 étudiants et invalidation de l’année à la FLASH : le président Talon donne sa position

Exclusion de 21 étudiants et invalidation de l’année à la FLASH : le président Talon donne sa position

« Le gouvernement bien que préoccupé par  la situation u niveau de l’Université d’abomey Calavi , ne va pas intervenir directement et ostensiblement ». Telle est la position exprimée par le chef de l’exécutif lors de sa rencontre d’hier avec les secrétaires généraux des différents ordres syndicales. En effet, selon nos sources, le chef de l’état, le président Patrice talon a fait savoir aux responsables syndicaux,  qu’il ne voudrait pas remettre en cause l’autorité de l’équipe rectorale dirigée par le professeur Brice Sinsin.  

Publié le 23 Aout 2016 à 15:08:10 Politique
  • Gagnoa: Serge Beynaud  à genoux devant un fan (vidéo)
    People

    Gagnoa: Serge Beynaud à genoux devant un fan (vidéo)

    Information à prendre au 1er degré. N’y voyez aucun jeu de mots ou sous-entendu quelconque. C’était ce week-end à Gagnoa devant une foule venu assister à la représentation de l’artiste.  

  •   Côte d’Ivoire, Politique/ Charles Konan Banny - Henri Konan Bédié : Quelque chose s’est passé !
    Politique

    Côte d’Ivoire, Politique/ Charles Konan Banny - Henri Konan Bédié : Quelque chose s’est passé !

    Charles Konan Banny a rencontré le président Bédié ce lundi 22 Août 2016 à Daoukro. Une audience discrète accordée par le président du Pdci-Rda. Vu l’enjeu, la discrétion s’imposait pour que l’issue de cette rencontre en aparté  puisse donner le résultat escompté. Celui de la paix entre ces deux hommes. 

  • Présidentielle Gabon : Ali Bongo élu… selon les «esprits»
    Politique

    Présidentielle Gabon : Ali Bongo élu… selon les «esprits»

    Le président de la République sortant devrait être réélu au terme du scrutin du 27 août prochain, si l’on en croit «les esprits» consultés par les membres de l’association des tradipraticiens du Gabon. Plus d’une semaine après avoir déclaré sur un plateau de débat organisé sur Kanal 7 que sa corporation et l’ensemble de ses membres étaient en mesure de déterminer l’identité du candidat qui devait l’emporter au terme du scrutin présidentiel, Karim Nziengui a annoncé qu’Ali Bongo sortira vainqueur au soir du 27 août prochain.

  • Santé: Voici 5 habitudes qui endommagent vos reins
    Société

    Santé: Voici 5 habitudes qui endommagent vos reins

    Les reins sont les organes vitaux de votre corps, ils filtrent jusqu’à 200 litres de sang chaque jour juste pour faire un à deux litres d’urine. Les reins sont chargés de filtrer les déchets du sang à l’aide de millions de minuscules filtres appelés néphrons. Lorsque les néphrons sont endommagés ou pire encore, lorsqu’un rein est complètement défectueux ; les déchets accumulés dans le sang ne peuvent pas être éliminés de l’organisme, ce qui entraine des maladies toxiques. Ainsi quelles sont les habitudes qui endommagent les reins.

  • Nigeria: L'armée affirme avoir
    Securité

    Nigeria: L'armée affirme avoir "blessé mortellement" le chef de Boko Haram

    L'attaque aurait eu lieu quand Abubakar Shekau et d'autres hauts fonctionnaires se sont réunis pour la prière. L'armée nigériane affirme qu'elle a "blessé mortellement" le chef de Boko Haram lors d'une frappe aérienne visant une réunion des commandants du groupe islamiste, ont rapporté les médias locaux.

  • Nouvelle Constitution: le FPI invite Bacongo à un débat contradictoire public
    Politique

    Nouvelle Constitution: le FPI invite Bacongo à un débat contradictoire public

    « Le président du FPI invite à un débat contradictoire public, sur le sujet de la Constitution, ou sur tout autre sujet à sa convenance, M. Bacongo ou tout autre cadre du RDR qui pourrait en avoir les aptitudes». Ces mots sont de Jean Bonin Kouadio, le secrétaire général adjoint chargé de la communication et du marketing politique du parti de Laurent Gbagbo.