Ghana : le pape Benoît XVI rend hommage à John Atta-Mills

Autre Source | Politique | Publié le Samedi 28 Juillet 2012 à 16:41:04 |
 
Ghana : le pape Benoît XVI rend hommage à John Atta-Mills
 

Le pape Benoît XVI a fait parvenir samedi un message de condoléances au Ghana à la suite de la mort soudaine le 24 juillet du président John Atta Mills, en rendant hommage à un homme politique reconnu par tous pour son intégrité.

"J'ai appris avec tristesse la mort prématurée du président John Atta Mills", a écrit le pape dans un message au nouveau président, John Dramani Mahama, investi le jour même de la mort à 68 ans de M. Atta Mills.

"En me rappelant ses années d'exercice du pouvoir et son dévouement aux principes démocratiques, je me joins à vous, à sa famille et à tout le peuple du Ghana pour pleurer sa disparition", poursuit-il dans une lettre envoyée depuis sa résidence de vacances de Castel Gandolfo.

Exemple de démocratie

Le président Atta Mills, qui dirigeait le Ghana depuis 2009 est mort brusquement mardi à 68 ans, un décès qui a ouvert une période d'intérim jusqu'à la présidentielle prévue en décembre dans ce pays présenté comme un rare exemple de démocratie en Afrique de l'Ouest.

La présidence n'a pas donné de précisions sur les raisons du décès du chef de l'Etat survenu dans un hôpital d'Accra, la capitale. Des rumeurs le disaient atteint d'un cancer de la gorge.

Jeuneafrique
Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Média / UNJCI : Moussa Traoré et Habiba Dembélé s’empoignent

Média / UNJCI : Moussa Traoré et Habiba Dembélé s’empoignent

La tension est montée d’un cran entre Traoré Moussa (MT), président statutaire de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) et Habiba Dembélé, présidente intérimaire de l’Unjci. 

Publié le 01 Aout 2014 à 07:26:09 Société
Crime: Des « microbes » tuent un boulanger en lui sectionnant les tendons. Les faits

Crime: Des « microbes » tuent un boulanger en lui sectionnant les tendons. Les faits

Les nuisibles « microbes » continuent de semer l'émoi au sein des infortunées populations, agressées à tout vent.  

Publié le 01 Aout 2014 à 07:12:47 Société