En séjour à Addis Abeba : Alassane Ouattara accorde plusieurs audiences

Autre Source | Politique | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 06:43:47 |
 
En séjour à Addis Abeba : Alassane Ouattara accorde plusieurs audiences
 

Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a reçu plusieurs personnalités dans la journée du lundi 28 janvier 2013, à Addis-Abéba. C’est le Président par intérim du Mali, SEM. Dioncounda Traoré qui a été la première personnalité à s’entretenir avec le Président Alassane Ouattara.

Au terme de la rencontre, il a indiqué avoir fait avec le Président ivoirien, Président en exercice de la CEDEAO, le point de la situation au Mali, de ce qui se passe réellement sur le terrain, en rapport avec les derniers développements de l’actualité.
SEM. TRAORE a révélé qu’ils ont également échangé sur la feuille de route adoptée par le Gouvernement malien, qui trace toutes les étapes de la normalisation au Mali. Laquelle feuille de route s’articule autour de la libération des territoires occupés par les groupes armés, le retour de l’administration sur toute l’étendue du territoire, d’une part, et l’organisation d’élections crédibles, d’autre part. Selon le Chef de l’Exécutif malien, cette feuille de route est assortie d’un chronogramme qui fixe l’organisation des élections avant la fin du mois de juillet 2013.
Pour terminer, le Président par intérim du Mali dit avoir profité de l’audience pour remercier une fois encore le Chef de l’Etat dont l’action a permis de ‘’mobiliser’’, la sous région, l’Union Africaine, l’Union Européenne et la Communauté internationale ; ce qui vaut au Mali aujourd’hui, ‘’une belle unanimité’’.
Quant au Président Alassane Ouattara, il a salué le ‘’courage’’ et le ‘’sens du sacrifice’’ de son hôte, d’autant que la transition n’a jamais été une chose facile. C’est pourquoi, il a réaffirmé tout le soutien, toute la détermination de la CEDEAO à accompagner le Mali et à mettre fin aux souffrances du peuple malien.
Avec M. Mohamed Amre, Ministre égyptien des Affaires étrangères, il a été essentiellement question de coopération économique, notamment la possibilité de reprise des dessertes de la destination Côte d’Ivoire par la Compagnie ‘’Egypt Air’’.
A propos du Mali, M. Mohamed a fait remarquer l’attachement de l’Egypte à l’intégrité territoriale de ce pays, préalable au développement économique.
SEM. Ali Zeidan, Premier Ministre de la Libye a été la 3è personnalité à être reçue par le Président de la République. Il a assuré que les choses s’améliorent de jour en jour dan son pays, notamment aux plans de la sécurité et du développement pour le bien du peuple libyen.
Par ailleurs, le Premier Ministre libyen a salué en Alassane OUATTARA, ‘’un grand Président à la tête d’un grand pays’’, avec lequel la Libye va intensifier sa coopération et voir comment coordonner les deux pays vont ‘’coordonner’’ leurs positions au niveau de l’Union Africaine ou de la CENSAD.
A la suite du Premier Ministre libyen, le Chef de l’Etat a échangé avec Mme Susan Waffa- Ogoo, Ministre gambienne des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale. Celle-ci était porteuse d’un message de SEM. Yaya Jammeh au Président Alassane Ouattara. Elle a profité de l’entrevue pour saluer le ‘’leadership’’ du Président de la République dans la sous région, notamment dans la résolution des crises au Mali et en Guinée- Bissau.
C’est le Premier Ministre Algérien, SEM. Abdelmalek Sellal qui a clos la série des audiences de la matinée.
Dans l’après- midi, le Président Alassane Ouattara a reçu successivement MM. Andris PIEBALGS, Commissaire européen au Développement et Carlos Lopez, Secrétaire Général de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique.
Avec l’Emissaire européen, il a été question de la réunion des bailleurs de fonds pour le financement de la MISMA (Mission Internationale de Soutien au Malien), prévue à Addis Abéba le mardi 29 janvier 2013.
S’agissant du dernier hôte du Chef de l’Etat, M. Carlos Lopez, l’entretien a porté sur l’organisation au mois de mars prochain à Abidjan, de la réunion des Ministres des finances et du développement de l’Afrique. Cette réunion sera également l’occasion, selon M. Lopez, de préparer la réunion des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) qui aura lieu à Durban en Afrique du sud.
Le Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, M. Ally Coulibaly, a assisté à toutes ces audiences.
(service communication de la Présidence)

Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Présidentielle 2015 :

Présidentielle 2015 : "aucun cadre n’a manifesté auprès de Bédié le désir d’être candidat" (PDCI)

Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique), Pr Maurice Kacou Guikahué a déclaré, mercredi, dans une conférence de presse qu’aucun cadre de son parti n’a manifesté, auprès du Président Bédié, le désir d’être candidat à l’élection présidentielle de 2015.

Publié le 30 Octobre 2014 à 16:15:16 Politique
Côte d'Ivoire/Présidence FPI- Voici les critères d'éligibilité: Comment Gbagbo pourrait passer?

Côte d'Ivoire/Présidence FPI- Voici les critères d'éligibilité: Comment Gbagbo pourrait passer?

Sebastien Dano Djédjé, président du comité d'organisation du prochain congrès du Front Populaire Ivoirien (FPI) a dévoilé les conditions d'exigibilité à la présidence du parti.Cependant, informés de la candidature de Laurent Gbagbo détenu à la Haye, il faut bien s'interroger sur la faisabilité de la chose.

Publié le 30 Octobre 2014 à 15:46:30 Politique