Dialogue / Gouvernement-Fpi Tout est bloqué !

Le Democrate | Politique | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 06:57:17 |
 
Dialogue / Gouvernement-Fpi Tout est bloqué !
 

Déjà des menaces au 1er round du dialogue direct entre le gouvernement et le Front populaire ivoirien (Fpi). Démarrés dans la plus grande discrétion, les travaux des 4 commissions paritaires mises en place deux jours plus tôt connu quelques fausses notes, vendredi dernier.

De bonnes sources, nous avons, en effet, appris que les négociations pour le retour définitif de la paix en Côte d’Ivoire ont failli capoter. Le ton serait donc monté d’un cran dans la Commission Sécurité qui a siégé dans les locaux du ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur. Mais ce que les commissaires Fpi ont considéré comme une tentative d’intimidation du ministre Hamed Bakayoko, à en croire nos sources, n’a pas franchi le seuil de la porte des négociations. Les commissaires du Fpi, qui ont évité de céder à la provocation, auraient estimé que la montée d’adrénaline du ministre de l’Intérieur serait simplement due au fait que les commissaires du gouvernement, dans cette commission, manquaient d’arguments pertinents pour soutenir longuement une contradiction. Du côté de la Commission Etat de droit, on a aussi entendu le même son de cloche. Alors que le ministre Adama Toungara mettait tout en œuvre pour que les travaux se déroulent dans une atmosphère de convivialité et de rapprochement des vues, des ministres étaient dans la provocation perpétuelle. Nos sources citent notamment les sorties de route du ministre Coulibaly Gnénéma. Il y aurait aussi eu des éclats de voix dans la Commission Réconciliation. Seule la Commission Jeu démocratique, dirigée par le ministre Mabri Toikeusse, aurait travaillé dans la sérénité et la convivialité. Joint ce matin par téléphone par un confrère, le président du Fpi, Miaka Ouretto aurait exprimé quelques inquiétudes tout en appelant à la compréhension du gouvernement. « Vous savez, toute négociation en politique est un jeu. Après la rencontre de vendredi, on pourra dire que les choses avancent mais pas forcément dans le sens que nous avons souhaité. La prison n’est pas un lieu de plaisir. Pareil pour tous ces Ivoiriens qui souffrent dans leur tête du fait de l’éloignement. C’est pourquoi, nous appelons à la compréhension du gouvernement, afin que tous nos camarades détenus soient libérés et que tous ces exilés rentrent dans leur pays. Voici les points de négociations que nous jugeons importants pour nous, si le gouvernement veut réellement aller à la réconciliation. Pour nous ces deux points sont la clé qui ouvrira la voie sur d’autres discussions à savoir notre participation aux futures échéances électorales », a fait remarquer Miaka Ouréto.
T.Guy

Source Le Democrate
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Le président Alassane Ouattara sur RFI, hier:

Le président Alassane Ouattara sur RFI, hier: "Bédié a pris un an de réflexion"

La 69e session de l’Assemblée générale des Nations unies s'est ouverte à la mi-septembre à New York. Une grand-messe annuelle où s’est rendu le chef de l’Etat ivoirien. A la tribune de l’ONU, Alassane Ouattara, a évoqué la situation dans son pays, un an avant l’élection présidentielle. Le président ivoirien, a également insisté sur l’importance de lutter contre le terrorisme en Afrique, au moment où un groupe jihadiste d’Algérie prêtait allégeance à l’organisation Etat islamique et exécutait un otage français dans les montagnes de Kabylie. Nos envoyés spéciaux à New York, Anne Corpet assisté de François Porcheron, se sont entretenus avec le président de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, après son discours à la tribune à l’ONU.

Publié le 30 Septembre 2014 à 07:37:22 Politique
Les autorités interdisent le meeting de Justin Koua à Nigui-Saff. Ce qui s'est passé

Les autorités interdisent le meeting de Justin Koua à Nigui-Saff. Ce qui s'est passé

Le Secrétaire national chargé de la politique de la jeunesse du Fpi, le camarade Koua Justin tient à porter à la connaissance de la presse, de la communauté nationale, des chancelleries occidentales et de la communauté internationale l’atteinte manifeste et délibérée à la liberté de réunion orchestrée par le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, qui, en violation manifeste de cette liberté publique et constitutionnelle, a instruit le sous-préfet de la localité d’Atoutou aux fins d’interdiction de son meeting dans le village de Nigui-Saff.

Publié le 30 Septembre 2014 à 07:37:17 Politique
  • A qui le pétrole entre le Ghana et la Côte d’Ivoire ?
    Economie

    A qui le pétrole entre le Ghana et la Côte d’Ivoire ?

    La Côte d’Ivoire a annoncé vendredi qu’il allait déposer une plainte auprès d’une juridiction internationale suite aux mesures juridiques prises par le Ghana pour régler un différend sur la frontière maritime des deux pays dans une région riche en hydrocarbures. Les deux pays sont signataires de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, qui régit les droits de navigation et des limites de la mer territoriale.

  • Cacao : une nouvelle «guerre commerciale» entre le Ghana et la Côte d’Ivoire
    Economie

    Cacao : une nouvelle «guerre commerciale» entre le Ghana et la Côte d’Ivoire

    Le Ghana vient de lancer «une guerre commerciale contre la Côte d’Ivoire» en matière de production annuelle du cacao et entend détrôner son voisin de l’ouest. Le pays de Ouattara produit aujourd’hui 1,5 million de tonnes de cacao alors que celui de John Dramani livre au monde 900 000 tonnes.

  • L’élection présidentielle ivoirienne de 2015 préoccupe l’ONU
    Politique

    L’élection présidentielle ivoirienne de 2015 préoccupe l’ONU

    La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou et une délégation de l’ONU conduite par M. Tadjoudine Ali-Diabacté, Directeur adjoint de la Division de l’assistance électorale à New York, ont évoqué, lundi, à Abidjan avec le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, l'élection présidentielle de 2015.

  • Assemblée nationale : Les greffiers exigent le retour de leur projet de loi
    Société

    Assemblée nationale : Les greffiers exigent le retour de leur projet de loi

    L’Alliance des structures syndicales et mutualistes des greffiers de Côte d’Ivoire donnent encore de la voix. Ces organisations exigent ici et maintenant le retour devant l’Assemblée nationale du projet de loi portant statut des greffiers. 

  • Exclusivité - Une
    Politique

    Exclusivité - Une "vidéo-testament" de Blé Goudé circule. Regardez

    Au moment ou tout le monde est concentré sur l'audience de Charles Blé Goudé, une vidéo publiée par Objectif Directmontre l'ex-leader de la galaxie patriotique pendant son incarceration dans les locaux de la DST. 

  • Appel de Daoukro, Pr Kacou Guikahué fait des révélations:
    Politique

    Appel de Daoukro, Pr Kacou Guikahué fait des révélations: "Ce que j'ai dit à Amadou Soumahoro"

    Le samedi 27 septembre 2014, le chef du Secrétariat exécutif du Pdci, Pr Maurice Kakou Guikahué, a effectué une tournée d’information dans des délégations du District d’Abidjan. Il a échangé avec les membres des Instances du PDCI-RDA, les SG de section et des militants à Yopougon Bel-Air, à la maison du Pdci d’Anyama, au siège du Pdci à Abobo et à la Maison du Pdci à Cocody pour les militants de ladite commune. Guikahué a parlé du Pdci-Rda Nouveau issu du 12ème Congrès et de l’Appel de Daoukro qui fait l’actualité.