Déclaration du RDR suite à l’annonce de la hausse du prix des inscriptions dans les Universités de Côte d’Ivoire

Autre Source | Politique | Publié le Dimanche 29 Juillet 2012 à 01:35:08 |
 
Déclaration du RDR suite à l’annonce de la hausse du prix des inscriptions dans les Universités de Côte d’Ivoire
 

Au cours d’un point de presse tenu à l’école normale supérieure d’Abidjan, le mercredi 25 juillet 2012, les présidents des universités publiques de Côte d’Ivoire ont annoncé la hausse des frais d’inscription desdites universités qui passent de 6000f à 100 000f pour la licence, 200 000f pour les masters, 300 000f pour le doctorat. Les autorités universitaires justifient cette hausse par le besoin d’offrir aux étudiants un cadre de travail et de vie moderne et adéquat pour leur épanouissement intellectuel et social.

Le RDR se réjouit de cette volonté des présidents de nos universités de redorer le blason de l’université en conformité avec la vision du Président de la République qui a consenti que des sommes énormes y soient investies pour la réhabilitation et la modernisation de l’école publique.

Cependant, sans remettre en cause le principe d’une augmentation, le RDR estime que cette hausse des frais d’inscription est disproportionnée . Notre pays vient de sortir d’une crise post- électorale si aigüe que le Président de la République a mis en place un Programme Présidentiel d’Urgence pour venir en aide à la population face à la paupérisation galopante. Ainsi,les mesures suivantes, faut-il le rappeler: l’hôpital gratuit, la distribution gratuite de manuels scolaires, les exonérations fiscales de tous ordres aux transporteurs, aux automobilistes, aux chefs d’entreprises…ont eu pour but de permettre aux ivoiriens de supporter la transition vers une économie stable et viable. Ce libéralisme à visage humain, appliqué par le chef de l’Etat et auquel le RDR adhère pleinement, doit inspirer tous les acteurs politiques et sociaux dans leur prise de décision. Le RDR se réjouit des consultations entreprises par le ministre de l’enseignement supérieur dans le sens d’un dialogue social apaisé, l’encourage et se tient à ses côtés.

Le RDR invite les associations d’étudiants à privilégier inlassablement la concertation et à s’inscrire dans la recherche effrénée de dialogue et de concertation avec les autorités universitaires et leur ministre de tutelle. Un environnement apaisé est le socle sur lequel repose la qualité de toute formation.

Fait à Abidjan le 28 juillet 2012

ODJE TIAKORE JOSEPH
PORTE-PAROLE DU RDR

Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Bouna : Une femme battue par les Frci à un corridor

Bouna : Une femme battue par les Frci à un corridor

Mme Miézan qui se trouvait à bord d’un minicar de transport en commun, reliant Agnibélékro à Gaoua, une ville Burkinabé, a subi le courroux des Frci le 4 août dernier. « Nous sommes arrivés au corridor de Koutouba, village situé à 76 km au sud de Bouna, sur l’axe Bouna-Abidjan à 21 h 15. 

Publié le 21 Aout 2014 à 00:00:00 Fait Divers
Justice – seulement 5 minutes d’audition pour Laurent Akoun

Justice – seulement 5 minutes d’audition pour Laurent Akoun

Le feuilleton judiciaire se poursuit encore pour Laurent Akoun, le 5ème vice-président du Front Populaire Ivoirien (fpi). il a été brièvement entendu, hier, au 10ème cabinet du juge d’instruction de la cellule spéciale d’enquête et d’instruction aux II-plateaux sis à Cocody.

Publié le 21 Aout 2014 à 00:00:00 Politique