Après l’arrestation du leader des jeunes « patriotes » : Doumbia Major parle à Blé Goudé

Le Democrate | Politique | Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 12:13:27 |
 
Après l’arrestation du leader des jeunes « patriotes » : Doumbia Major parle à Blé Goudé
 

L’ex-secrétaire à l’organisation de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) n’est pas resté indifférent à l’extradition de Charles Blé Goudé. Doumbia Major a commenté sur sa page Facebook, l’arrestation du leader de l’ex-galaxie patriotique.

Arrestation de Charles Blé Goudé: dois-je m'en réjouir? Il est vrai que j'ai été torturé et traîné nu dans les eaux usées du Commandement supérieur de la gendarmerie du Plateau où Blé est venu me regarder comme une bête de foire ; il est vrai que j'ai été torturé au sein du camp Agban et à l'école de gendarmerie où j'ai même subi le supplice des fourmis magnans sur le corps ; il est vrai que j'ai été torturé au camp d'Akouédo et à la Brigade de recherche ; il est vrai que ceux qui, en son temps, ont soutenu mes positions d'un syndicat étudiant neutre dans le débat politique, ont été torturés ou tués ; il est vrai que Bakayoko Memissa a été tué, Kouassi Hervé a été tué, Kignelman a été tué, Koné Moudoulaye a été tué et on lui a même tranché le sexe, Abib Dodo a été tué et enterré au campus ; il est vrai que de nombreux camarades qui m'ont soutenu ont été interdits d'avoir accès au campus, gâchant ainsi leur vie d'étudiant ; il est vrai que mon frère-aîné a eu le crane fracturé par un coup de crosse de fusil à la prison d'Akouédo et que mes amis ont été torturés sous l'ordre de Blé Goudé et de ses soutiens politiques et militaires. Tout ceci est vrai. Mais, non seulement, je ne me réjouis pas de son arrestation. Que celle-ci ait été arrangée par lui-même pour survivre politiquement ou pas. Je ne voudrais pas commenter cette arrestation, car quand j'ai pardonné une chose du fond de mon cœur, je ne reviens pas sur le pardon que j'ai accordé. J'ai pardonné à Charles Blé Goudé et je demande à tous mes proches et amis, dont je connais le désir ardent de vengeance, de pardonner. Laissons chacun avec sa conscience, car dans la vie, la plus grande des prisons, celle à laquelle nul ne peut échapper, c'est notre conscience !
Ndlr : le titre, le surtitre et le chapeau sont de la Rédaction.


Source Le Democrate
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Média / UNJCI : Moussa Traoré et Habiba Dembélé s’empoignent

Média / UNJCI : Moussa Traoré et Habiba Dembélé s’empoignent

La tension est montée d’un cran entre Traoré Moussa (MT), président statutaire de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) et Habiba Dembélé, présidente intérimaire de l’Unjci. 

Publié le 01 Aout 2014 à 07:26:09 Société
Crime: Des « microbes » tuent un boulanger en lui sectionnant les tendons. Les faits

Crime: Des « microbes » tuent un boulanger en lui sectionnant les tendons. Les faits

Les nuisibles « microbes » continuent de semer l'émoi au sein des infortunées populations, agressées à tout vent.  

Publié le 01 Aout 2014 à 07:12:47 Société