Élections municipales: DJ Arafat se lance dans la campagne !

Imatin.net | People | Publié le Lundi 15 Avril 2013 à 07:37:13 |
 
Élections municipales: DJ Arafat se lance dans la campagne !
 

Une semaine après avoir lancer les campagnes des élections municipales et régionales qui se tiendrons le 21 Avril 2013 sur toute l’étendue du territoire ivoirien , on voit que les candidats aux postes ménagent tous les efforts pour séduire la population.

Meetings populaires pour les uns, patrouilles en fanfares pour les autres, chacun à sa manière cherche un seul objectif : Attirer le regard de la population.

C’est dans ce cadre que M. François Konian, candidat aux municipales dans la ville Yamoussoukro a fait appel à son poulain, DJ Arafat pour lui venir en aide. Quand on sait la popularité de l’artiste, on comprend aisément la démarche de ce « nouveau » politicien. A ce titre, DJ arafat apparaît dans une vidéo dans laquelle on le voit demander l’aide de son candidat «  François Konian » afin qu’il règle les problèmes de la ville de Yamoussoukro.

 

Regarder la vidéo ici

Source Imatin.net
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Djéni Kobena: 16 ans que Fama nous a quittés

Djéni Kobena: 16 ans que Fama nous a quittés

Seize ans après la disparition de Georges Djéni Kobenan Kouamé, sa famille politique, le rassemblement des républicains (RDR), dont il a été l’un des acteurs majeurs à le porter sur les fonts baptismaux, s’est souvenu de lui à l’occasion d’une messe d’action de grâce en sa mémoire à l’Eglise Saint-Jean de Cocody et le dépôt d’une gerbe de fleurs sur sa tombe, en présence de hauts cadres du RDR, de parents, amis et connaissances.

Publié le 20 Octobre 2014 à 08:43:37 Politique
Jour J-2: Le doute plane sur les conditions du procès Simone Gbagbo

Jour J-2: Le doute plane sur les conditions du procès Simone Gbagbo

Mercredi 22 octobre devrait débuter à la Cour d’assises d’Abidjan le procès de 83 personnes dont Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-chef de l’Etat ivoirien et Pascal Affi Nguessan, le président du FPI, principal parti d’opposition. Tous sont cités à comparaître pour leur rôle présumé dans la crise post-électorale de 2010-2011. Ils doivent répondre d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Mais à 48 heures de l’échéance, beaucoup de questions restent en suspend concernant ce procès.

Publié le 20 Octobre 2014 à 08:24:45 Politique