Bouaké/Crime crapuleux : Une dame assassine, éventre sa camarade et extrait son bébé de son ventre

Le Nouveau Réveil | Fait Divers | Publié le Vendredi 10 Aout 2012 à 22:55:48 |
 
Bouaké/Crime crapuleux : Une dame assassine, éventre sa camarade et extrait son bébé de son ventre
 

Un acte ignoble s’est déroulé dans la soirée du samedi 4 aout et découvert le dimanche 5 aout dernier. Qu’est ce qui a pu bien prendre dame Sanogo Safiatou d’assassiner sa meilleure amie, l’éventrer puis lui retirer son enfant de son ventre.

En effet, mariée au quartier Air France de Bouaké, dame Sanogo Safiatou, la trentaine, à la suite d’une opération, ne pouvait plus avoir d’enfant. Alors elle va mettre un plan diabolique en place pour l’obtenir Le samedi 4 aout dernier, aux environs de 16 heures, elle va se rendre chez sa meilleure amie, sa victime, Mlle Doumbia Mariam Sandrine, élève au lycée jeune fille de Bouaké et enceinte de huit (8) mois. La balade des deux amies va se terminer au quartier Kennedy dans une maison inachevée où Safiatou va éventrer avec des complices Sandrine pour extraire son bébé. Puis, l’égorger. Après son forfait, dame Sanogo Safiatou rentre chez elle avec un enfant à la grande surprise de certaines personnes la connaissant. Les parents de Mlle Doumbia Mariam Sandrine, ne voyant pas leur fille enceinte de huit mois rentrer, vont se rendre chez sa camarade. La présence d’un nouveau-né crée des suspicions chez les parents de Sandrine. Ceux-ci alertent la police militaire qui vont mettre la main sur la criminelle..
DELMAS ABIB

Source Le Nouveau Réveil
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Djéni Kobena: 16 ans que Fama nous a quittés

Djéni Kobena: 16 ans que Fama nous a quittés

Seize ans après la disparition de Georges Djéni Kobenan Kouamé, sa famille politique, le rassemblement des républicains (RDR), dont il a été l’un des acteurs majeurs à le porter sur les fonts baptismaux, s’est souvenu de lui à l’occasion d’une messe d’action de grâce en sa mémoire à l’Eglise Saint-Jean de Cocody et le dépôt d’une gerbe de fleurs sur sa tombe, en présence de hauts cadres du RDR, de parents, amis et connaissances.

Publié le 20 Octobre 2014 à 08:43:37 Politique
Jour J-2: Le doute plane sur les conditions du procès Simone Gbagbo

Jour J-2: Le doute plane sur les conditions du procès Simone Gbagbo

Mercredi 22 octobre devrait débuter à la Cour d’assises d’Abidjan le procès de 83 personnes dont Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex-chef de l’Etat ivoirien et Pascal Affi Nguessan, le président du FPI, principal parti d’opposition. Tous sont cités à comparaître pour leur rôle présumé dans la crise post-électorale de 2010-2011. Ils doivent répondre d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Mais à 48 heures de l’échéance, beaucoup de questions restent en suspend concernant ce procès.

Publié le 20 Octobre 2014 à 08:24:45 Politique