Perquisition samedi/398 soldats débarquent à la Maca

Nord-Sud | Actualités | Publié le Lundi 30 Juillet 2012 à 15:23:02 |
 
Perquisition samedi/398 soldats débarquent à la Maca
 

Samedi, la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) a été fouillée de fond en comble, par les forces de l’ordre. De 5h à 15h10.

398 soldats pour une opération coup de poing à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Samedi à 5 heures. L’opération a été conduite par la police, la gendarmerie et les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci). Sous le commandement du commissaire Dosso Siaka, préfet de police adjoint d’Abidjan. Bilan de la perquisition : 100 grammes de cannabis, 43 téléphones portables, une tablette Ipad, 38 batteries, 8 puces, 26 ceintures, 72 couteaux artisanaux, 3 couteaux de cuisine, 10 paires de ciseaux, 101 cuillers, 16 fourchettes, une clé Usb, 5 tournevis, 16 barres de fer, 2 feuilles de tôles, deux miroirs. 5h, les Frci, commandées par le lt. Konaté Souleymane, encerclent la Maca. Ils sont en position de combat. 6 h, rassemblement des différentes unités au parking de l’entrée principale de la prison civile. De 7h à 7h30, cinq groupes sont constitués de 20 agents des différentes forces présentes. Les officiers commandant les différents groupes prennent position devant les bâtiments. La brigade cynophile participe aussi à l’opération. Entre-temps, certains détenus sont encore au lit. 7h35, début de la fouille des cellules du bâtiment A. Tous les prisonniers sont palpés et fouillés. Résultats : 4 ceintures, 3 écouteurs de portables, 3 chargeurs de portables, 3 ordinateurs portables, 2 paires de ciseaux, 3 lames rasoirs, 3 fourchettes, 3 cuillers ont été découverts. 9h15. Les forces de l’ordre ont fini de parcourir tout le bâtiment A.  9h45, le bâtiment des assimilés est perquisitionné. Les prisonniers pro-Gbagbo sont apeurés. Leurs cellules sont aux mains de la gendarmerie. Les objets retrouvés sont mis sous scellés. Ils sont directement remis au procureur de la République. 11h30, la brigade cynophile se signale. Une grande quantité de poudres blanches a été découverte à l’infirmerie de la Maca. La drogue saisie a été remise à la Direction de la police des stupéfiants et des drogues (Dpsd) pour analyse. 11h40, le bâtiment des femmes est passé au peigne fin. Les détenues sont palpées. Là aussi, les objets pris sont mis sous scellés. 11h45, c’était le tour du bâtiment B. A la surprise générale, un sachet noir est jeté par la fenêtre. Il est récupéré par les Frci formant le cordon de sécurité extérieur. On y découvre 100 grammes de cannabis. Séance tenante, le procureur donne l’ordre de le remettre à la Dpsd. Plusieurs armes blanches ont été saisies. 13h20, 21 éléments de la police fouillent la cuisine. Rien à signaler. De 14h05 à 14h35, le bâtiment C est sous contrôle des forces de l’ordre. Le bâtiment des grands bandits est fouillé de fond en comble. Là-bas aussi des saisies ont été faites. Selon une source proche de la prison, l’opération s’est déroulée sans incident. Il convient de signaler que selon des indiscrétions, le lieutenant Goliya, commandant de compagnie des gardes pénitenciers de la Maca avait fait circuler l’information avant l’opération. Ce qui a permis à certains détenus de prendre leur précaution. A la fin de l’opération, n’eut été la dextérité des hommes du Cdt Ben Laden, les parents des détenus auraient envahi la Maca.

Marc Dossa

Source Nord-Sud
 

Commentaires Facebook

 

 
 
12 ans après : Ce qui n’a jamais été dit sur la rébellion du 19 septembre 2002

12 ans après : Ce qui n’a jamais été dit sur la rébellion du 19 septembre 2002

Les populations de Sakassou ont payé un lourd tribut dans la crise du 19 septembre 2002. Sur dix personnes enlevées ce 2 décembre 2002, par les rebelles, dans les villages d’Assandrè et Assafou (département de Sakassou), une seule a eu la vie sauve : Koffi N’goran, une dame originaire d’Assandrè (Agnibonou-Kanouan).

Publié le 20 Septembre 2014 à 07:09:16 Politique
De retour d'exil: Le pro-Gbagbo Abel Naki chez Hamed Bakayoko

De retour d'exil: Le pro-Gbagbo Abel Naki chez Hamed Bakayoko

Le président fondateur du Cri panafricain, Abel NAKI était ce vendredi 19 septembre 2014 au cabinet du ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko. Accompagné des collaborateurs, Emmanuel Veh, Coulibaly Parfait et Charles Vabé, le plus en vue des résistants ivoiriens de France, Abel Naki s’est entretenu durant plus de 2 heures avec le premier flic ivoirien (17h-19h45).

Publié le 20 Septembre 2014 à 06:51:10 Politique
  • Konaté Navigué (FPI) critique Bédié:
    Politique

    Konaté Navigué (FPI) critique Bédié: "C’est un appel solitaire"

    Le responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Navigue Konaté a dénoncé vendredi l’ “appel solitaire’’ de l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié à soutenir le président Alassane Ouattara, candidat à sa succession pour la présidentielle de 2015.

  • Voici le deal que Affi avait proposé à Bédié: Le Fpi voulait aussi « acheter » le PDCI
    Politique

    Voici le deal que Affi avait proposé à Bédié: Le Fpi voulait aussi « acheter » le PDCI

    Le mercredi 17 septembre, le président Henri Konan Bédié, président du Pdci-rda fait une déclaration à Daoukro dans laquelle il a dit, entre autres à l’endroit du Président de la république, Alassane Ouattara «sans trahir les décisions du XIIème Congrès du Pdci-Rda, je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature à l’élection présidentielle prochaine. 

  • Le RDR félicite Bédié, l'homme de paix et invite les ivoiriens à soutenir le président Ouattara
    Politique

    Le RDR félicite Bédié, l'homme de paix et invite les ivoiriens à soutenir le président Ouattara

    Une avalanche de déclarations tombe après l'annonce de Bédié à Daoukro concernant la candidature unique du président Ouattara. Après celle du PDCI et de l'UDPCI, le parti au pouvoir, par la voie de son secrétaire général Amadou Soumahoro a fait une déclaration ce vendredi.

  • Mystère autour du Camp d'Akouédo: l'accès du camp refusé à la Gendarmerie. la réaction du gouvernement
    Securité

    Mystère autour du Camp d'Akouédo: l'accès du camp refusé à la Gendarmerie. la réaction du gouvernement

    Nous avons été l'un des premiers sites web à vous informer de l'attaque d'Akouédo ce jeudi à 3 heures du matin. Même si cette information vient d'être infirmée et considérée comme une rumeur par le porte-parole du gouvernement, beaucoup d'éléments restent encore à être expliqués. 

  • Interview exclusive / KKB tout feu tout flamme:
    Politique

    Interview exclusive / KKB tout feu tout flamme: "Nous nous sentons trahis"

    Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), l’ancien parti unique ivoirien, a déclaré, il y a deux jours, son soutien à la candidature d’Alassane Ouattara pour l’élection présidentielle prévue en octobre 2015. Henri Konan Bedié qui est allé plus loin en suggérant même la création d’un parti unifiant le Rassemblement des républicains de Côte d'Ivoire (RDR) et le PDCI. Ces propos alimentent la controverse au sein du parti en proie à des divisions depuis des mois. Kouadio Konan Bertin , membre du bureau politique, député et vice-président du groupe parlementaire du PDCI fait partie de ceux qui refusent d’être mis devant le fait accompli. Il est l’invité de Marie-Pierre Olphand.

  • Adjoumani (porte-parole du PDCI) au militants:
    Politique

    Adjoumani (porte-parole du PDCI) au militants: "faites confiance à Bédié"

    Le secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, allié au pouvoir) est « en phase » avec son leader, Henri Konan Bédié, qui a appelé à « soutenir » le chef de l’Etat Alassane Ouattara pour un second mandat à la présidentielle de 2015, a dit jeudi à la presse le porte-parole du parti, Kobenan Adjoumani.