EN IMAGES. Gigantesque incendie à la frontière franco-espagnole

Autre Source | Actualités | Publié le Lundi 23 Juillet 2012 à 13:08:19 |
 
EN IMAGES. Gigantesque incendie à la frontière franco-espagnole
 

Un gigantesque incendie fait rage depuis dimanche dans le nord-est de l'Espagne, près de la frontière française. Le bilan du sinistre est lourd : quatre personnes de nationalité française sont mortes, une vingtaine de personnes ont été blessées, 12 000 hectares ont été brûlés, des routes coupées et des milliers de personnes confinées chez elles

Le gigantesque qui fait rage à la frontière franco-espagnole depuis dimanche a tué quatre personnes, tous françaises, et fait une vingtaine de blessés. Le feu, poussé par une très forte tramontane, a transformé en un immense brasier la région de La Junquera, la ville frontière située du côté espagnol, et les villages avoisinants.

 

Lundi, les pompiers luttaient toujours contre les flammes.

Plus de 12.000 hectares de végétation avaient déjà brûlé dimanche soir, et le feu restait hors de contrôle lundi matin, malgré une légère accalmie du vent qui avait permis l'intervention de six avions bombardiers d'eau. Selon une porte-parole des pompiers de Catalogne, six autres appareils devaient entrer en action lundi.

Selon la porte-parole, le feu se trouvait lundi matin «à un ou deux kilomètres» de Figueres, à une vingtaine de kilomètres au sud de la Junquera, mais était sous contrôle à cet endroit. L'autoroute qui relie la à l'Espagne, entre Figueres et Perpignan, a pu rouvrir lundi sur une voie, vers le nord. En revanche, des milliers d'habitants restaient confinés chez eux, côté espagnol, tandis que ceux qui ont fui étaient hébergés dans des centres d'urgence, notamment à Figueres.

En revanche, l'incendie a été maîtrisé dimanche soir dans le secteur de PortBou, une petite ville côté espagnol, sur la côte méditerranéenne. C'est là que deux Français, un père et sa fille de 15 ans, ont été tués en sautant dans la mer pour échapper aux flammes. Une troisième personne, un homme de 75 ans, français également, est dans le village espagnol de Llers, près de La Junquera, d'une crise cardiaque après avoir vu sa maison entourée par les flammes. Une quatrième est un homme de 64 ans, un Français, qui avait été transporté dans un état très critique dans un hôpital de Barcelone.

LeFigaro

Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
Interview / Bédié sur RFI : «l'appel de Daoukro est un appel de raison, de cœur»

Interview / Bédié sur RFI : «l'appel de Daoukro est un appel de raison, de cœur»

C’est sa première interview radio depuis son désormais célèbre « appel de Daoukro » et il l’a accordée à RFI. Henri Konan Bedié revient sur cet appel à l’alliance au sein du RHDP de son parti, le PDCI, et de son allié politique le RDR, conduit par Alassane Ouattara. L’ancien chef de l’Etat ivoirien a du subir une fronde de la part de certains cadres de son parti qui voulaient présenter leur propre candidat PDCI pour l’élection présidentielle d’octobre 2015. Mais Henri Konan Bedié a été conforté dans son choix politique lors du dernier congrès du parti.

Publié le 27 Mars 2015 à 16:13:01 Politique
Kandia Camara aux enseignants: « ne prenez pas l’école en otage, le 30 avril, vous aurez votre date »

Kandia Camara aux enseignants: « ne prenez pas l’école en otage, le 30 avril, vous aurez votre date »

Le ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique, Kandia Camara, comme promis, a rencontré, hier, l’ensemble des syndicats du secteur éducation formation. Pour une rencontre de vérité, c’en était une. 

Publié le 27 Mars 2015 à 09:44:23 Société