Sport

Pour ce joueur, "Didier Drogba est le meilleur joueur que la Côte d’Ivoire ait connu. C’est le sommet"

Pour ce joueur,

Ismaïla Soro, footballeur ivoirien âgé de 20 ans évoluant avec Bnei Yehoudad  dans le championnat d’élite israélien a affirmé que "Didier Drogba est le meilleur joueur que la Côte d’Ivoire ait connu. C’est le sommet".

"Pour moi, Didier Drogba est le meilleur joueur que la Côte d’Ivoire a connu. Sa carrière fut une carrière parfaite, accomplie. Didier Drogba c'est un monument, le sommet. Grâce à lui notre identité culturelle est reconnue partout. Je lui dis vraiment merci pour tous ses buts. C'était magique", a-t-il avoué dans un entretien à Imatin.

L’ancien attaquant de Marseille et des Eléphants de Côte d’Ivoire a pris sa retraite de footballeur le 22 novembre 2018 après avoir débuté sa carrière professionnelle en 1997 en France.

Ce milieu de terrain qui a notamment fait les beaux jours de Moossou FC (2014-2015) et du Sporting Club de Gagnoa (2015-2016), deux clubs ivoiriens revient sur son intégration en Israël.

"Mon intégration n'a pas été facile parce que quand je suis arrivé là-bas lors du mercato, le club était à un niveau où tout était parfait, c'était des victoires et victoires. Il fallait donc être patient et attendre mon heure de jeu. C'est ainsi que,  plus tard, le coach a voulu m'essayer. Il a trouvé satisfaction mais c'était déjà la fin de la saison. Je n’ai joué que cinq journées. Même si aujourd'hui je suis titulaire indiscutable, j'ai dû être patient".

En novembre dernier, de lui, la presse sportive israélienne disait: "Soro est un autre joueur qui ne reçoit pas assez de compliments et il le mérite. Il est l'un des meilleurs joueurs de la ligue, responsable de l'attaque rapide de l'équipe, qui est son arme la plus dangereuse".

"La langue et la culture israéliennes n'ont pas été un obstacle pour moi car déjà à part le hébreux, ils parlent aussi l’anglais. Et comme je me débrouille pas mal en anglais, quand je suis arrivé là-bas, je faisais avec. Sinon les israéliens sont un peuple très accueillant. Quand je suis arrivé ils m’ont adopté comme s'ils me connaissaient depuis bien longtemps", a révélé celui qui a évolué avec les U20 ivoiriens".

Pour le milieu de terrain de Bnei Yehoudad, "le racisme n'existe pas en Israël., En tout cas, pas à ma connaissance. Les Israéliens sont un peuple de paix, sans histoires et très hospitaliers. Ce sont des gens bien et moi ils m'ont adopté".

Qualifiée pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui devrait probablement se tenir entre juin et juillet 2019, la Côte d’Ivoire pourrait bien s’attacher les services de la "coqueluche" du football israélien.

 

Commentaires