Sport

Revue de presse : «Salah, un sérieux candidat au Ballon d’Or»

Revue de presse : «Salah, un sérieux candidat au Ballon d’Or»

L’Europe salue ce mercredi Salah le magicien qui avec deux buts somptueux et deux passes décisives a plané sur la demi-finale aller de la Ligue des Champions remportée par Liverpool 5-2 contre l’AS Roma.  

«Le majestueux Salah a détruit la défense de son ancien club, l'AS Roma», signe le Guardian. Et de rappeler que le «Talisman rouge» a inscrit 22 buts et distillé 9 passes décisives en 19 matches depuis le Boxing Day !»

«Le show Mo», expose le Daily Mailqui glisse «Salah inspire Liverpool». Et Chris Sutton de lancer : «Salah est un sérieux candidat au Ballon d’Or. Vous rappelez-vous de la dernière fois qu’un joueur d’un club anglais a réalisé une aussi incroyable saison ? Avec 43 buts en 47 matches, Mo Salah a éclipsé la plus meilleure saison de Cristiano Ronaldo en Angleterre avec 42 buts pour Manchester United en 2007-2008… et Mo Salah a encore au moins quatre matches à jouer(…) Personne n’a inscrit autant de buts que Salah en Europe cette saison. Quand vous dominez les matches, vous devez être considéré comme un sérieux candidat au Ballon d’Or.»

Steven Gerrard, l’une des légendes des Reds, emballé par la prestation de l’intenable Egyptien a, sur BT Sport TV, assuré qu’il plaçait Salah au-dessus de Ronaldo et Messi : «Sans l’ombre d’un doute, il est le meilleur joueur de la planète en ce moment»(Tweet Footbal on BT Sport.

«Salah ensorcelle la Roma», pour le Telegraphqui raconte sous la plume de Paul Hayward :«La sublime nuit d’Anfield fonctionne bien lorsque Liverpool dispose d’une star à exposer au monde, pour laisser le reste de l’industrie jalouse. Ce joueur, c’est Mohamed Salah dont le premier but dans un 5-2 de fête a abasourdi l’assistance par sa soudaineté et sa beauté. Les buts que l’on n’oublie pas sont ceux qui sont suivis d’un moment d’incrédulité. C’est ce qui s’est passé(…) Jurgen Klopp a parlé d’un but de génie. Dans une palpitante mais pas définitive victoire, Salah a été sensationnel.»

«Salah, qui d’autre ?», écrit le Sun après les 42 et 43 réalisations de Mo Salah au cœur d’une«nuit de rêve. Il a marqué deux buts, en a offert deux lors de la remarquable performance de Liverpool. Et quand Salah a été remplacé, Liverpool a perdu le rythme.»

«Deux buts et deux passes décisives pour le magicien égyptien», clame Mundo Deportivodans une Une dédiée à l’attaquant des Reds.

«Salah glorifie Liverpool», conclut Le Corriere della Serraquand la Gazzetta dello Sportévoque un Salah «monstrueux», «le cinquième Beatles»,saluant qu’il n’ait pas exulté et qu’il ait fêté ses buts avec mesure «dans un geste de «profond respect des tifosi.»Salah, une partition en tous poiints parfaite. Salah, la folle ascension vers les sommets. L’Egyptien avait inscrit 9 buts en 2014-2015 (Chelsea), 15 en 2015-2016 (Fiorenbtina, AS Rome), 19 en 2016-2017 (AS Rome), 43 en 2017-2018. Et ce n’est pas fini…

 

Sport24

Commentaires