Sport

Premier League : Manchester City accroché par Wolverhampton

Premier League : Manchester City accroché par Wolverhampton

Les Mancuniens ont été tenu en échec (1-1) samedi par les promus.  

 

Le match : 1-1

Facile lors de ses deux premiers matches de la saison, contre Arsenal (2-0) et Huddersfield (6-1), Manchester City est tombé sur un os samedi en ouverture de la troisième journée de Premier League : le promu Wolverhampton (1-1). Organisés en 5-4-1 en phase défensive, avec une grosse densité dans l'axe, les joueurs de Nuno Espirito Santo ont réussi à neutraliser les Mancuniens. Et à les faire douter, avec leur utilisation intelligente du ballon et leur recherche constante de verticalité.

 

Le film du match

Après s'être vu refuser un but pour un hors-jeu à la 20e puis être tombé sur Ederson (Helder Costa à la 56e), les promus ont ouvert le score à l'heure de jeu (57e). Willy Boly a coupé la trajectoire d'un centre de Joao Moutinho, qui était déjà à l'origine du but refusé. Celui du défenseur n'aurait pas dû être accordé : il a marqué de la main. Les Mancuniens n'ont pas été verni côté arbitrage : M. Atkinson a oublié de leur accorder un penalty deux minutes plus tard (58e) pour un ceinturage flagrant sur David Silva. Ça ne les a pas découragés.

 

S'ils s'étaient déjà montré dangereux en première période en touchant les montants à deux reprises (21e et 22e), les joueurs de Pep Guardiola ont confisqué le ballon pour enchaîner les occasions pendant la dernière demi-heure. David Silva a été contré (58e) puis Ilkay Gündogan a tiré trop mollement sur Rui Patricio (65e). Aymeric Laporte a égalisé de la tête sur un coup franc tiré par l'Allemand (68e). Ils ont continué de pousser (Agüero à la 72e, Jesus à la 77e) sans réussir à forcer la décision. Sergio Agüero a cru le faire, mais son coup franc a terminé sa course sur la transversale (90e+5). La réussite a fui l'Argentin.

Le joueur : Willy Boly, quel roc

Des trois joueurs français présents sur la pelouse, Willy Boly n'était pas le plus attendu. Le défenseur de Wolverhampton a pourtant réalisé un match assez incroyable. Puissant, dur sur l'homme, Boly a réalisé trois interventions décisives devant Sergio Agüero (29e), Bernardo Silva (45e) et David Silva (58e). Quelques secondes avant d'intervenir dans les pieds de l'Espagnol, il avait ouvert le score. Il a également utilisé sa grande taille (1,97m) pour couper les trajectoires des centres. Il ne peut rien faire sur l'égalisation : Laporte arrive lancé.

 

L'Equipe

Commentaires