Sport

Ouverture FEJA Orange 2018/Sidick Bakayoko (initiateur) : «le jeu vidéo sera l’avenir des jeunes africains»

Ouverture FEJA Orange 2018/Sidick  Bakayoko  (initiateur) : «le jeu vidéo sera l’avenir des jeunes africains»

Bakayoko Sidick, directeur général de Paradise Game, a indiqué ce vendredi 23 novembre 2018 que « le jeu vidéo est l’avenir des jeunes africains». C’était à l’occasion de l’ouverture du Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan (FEJA Orange) 2018 au palais de la Culture de Treichville.  

 

«La création d’emplois grâce à l’industrie du jeu vidéo». Tel est le thème retenu pour la seconde édition du Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan (FEJA Orange 2018) prévue du 23 au 25 novembre au palais de la Culture.

A l’ouverture de ce rendez-vous des inconditionnels du jeu vidéo, Sidick Bakayoko, directeur général de Paradise Game et initiateur de l’événement, a exprimé sa fierté de voir autant de monde se réunir pour échanger sur le sujet. «En Afrique, le jeu vidéo sera l’avenir des jeunes et des moins jeunes », a-t-il avancé.

Puis M. Bakayoko d’ajouter : «Il faut que les jeunes regardent le jeu vidéo comme un moyen de changer leur vie».

Il est à préciser que des experts prendront part au FEJA Orange afin de mieux faire connaitre l’univers de l’électronique et du jeu vidéo aux élèves venus nombreux.

D’ailleurs, David Téné, illustre invité de la seconde édition du festival, a fait une présentation qui a porté sur les métiers du jeu vidéo. L’auteur du livre «Le guide du jeu vidéo» a fait savoir que quatre principaux métiers gravitent autour de cet univers. Il s’agit de la création, de la commercialisation, de la formation et information ainsi que la compétition.

Précisons que des gamers issus de dix pays prendront part à la compétition d’eSport (football, sport de combat, jeux mobiles). Il est également prévu des conférences, des ateliers, des expositions et des animations.

Cette année, les initiateurs annoncent que le total des lots s’élève à  13 millions de francs CFA contre 8 millions l’année dernière.

 

Commentaires

encore D'Actu
ITV