Sport

Mondial 2018 : les Bleus et la "richesse" des joueurs d’origine africaine

Mondial 2018 : les Bleus et la

Entrés au Panthéon du football depuis leur victoire face à la Croatie, les Bleus forment une équipe aux multiples cultures. Une proportion élevée de ses joueurs sont Noirs et issus de l’immigration. Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, a salué la "richesse" de ces origines.

"L’équipe de France a des joueurs d’origine africaine et d’outre-mer. Ça a toujours été une richesse pour le football, pour tous les sports français. Ils sont tous français et tous fiers d’être français." Voici les mots de Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, à la veille de la finale de la Coupe du monde. Des mots pour répondre aux propos – racistes – d’un ancien joueur croate, Igor Stimac, qui estimait que son pays affronterait "la France et le continent africain".

Vingt ans après le "black-blanc-beur" de 1998, l’équipe de France de football continue de porter les questionnements identitaires qui traversent la société française. Pourtant, rarement les joueurs n’auront autant revendiqué leur amour de la France. "Je veux incarner la France, représenter la France", clamait Kylian Mbappé vendredi dans une interview au quotidien français Le Monde. "C'est le sacre suprême. On aime les Français. On est fiers d'être français, d'être Bleus. Vive la République !", a encore déclaré Didier Deschamps à l’issue de la finale.

La veille, Paul Pogba avait vanté les nombreuses "origines" et "couleurs" de la population française : "C’est ça qui fait la France, une belle France [...] C’est comme ça qu’on l’aime et qu’on l’aimera toujours".  Antoine Griezmann a lui aussi clamé sa fierté de jouer avec une équipe bercée de multiples cultures. "La diversité qu'on a dans cette sélection est à l'image de ce beau pays qu'est la France. C'est la diversité et pour nous c'est super. On est fier de porter ce maillot et le peuple est fier d'avoir une équipe nationale comme ça. On représente fièrement l'équipe de France et la France".

Parmi les 23 Bleus présents au Mondial en Russie, 14 ont des origines sur le continent africain. Kylian Mbappé est né d’une mère d’origine algérienne et un père d’origine camerounaise. Il est "un des grands symboles […] Il est beur, il est black, il est blanc à lui tout seul", relève à l'AFP l'historien spécialiste de l'immigration, Pascal Blanchard.

Blaise Matuidi est né à Toulouse de parents angolais, Samuel Umtiti est né à Yaoundé, au Cameroun, les parents de Paul Pogba sont Guinéens, N’golo Kanté a grandi dans les Hauts-de-Seine avec ses parents maliens, Benjamin Mendy est d’origine sénégalaise, Ousmane Dembélé d’origine mauritanienne, malienne et sénégalaise. Nabil Fekir et Adil Rami viennent du Maghreb.

Fraternité

Mardi soir, sur les Champs-Élysées, quelques jours avant le sacre, la jeunesse française avait fêté la qualification pour la finale tantôt en chantant la Marseillaise, tantôt en dansant le "shaku shaku", danse nigériane popularisée par leurs idoles Pogba et Kimpembe.

"Nous sommes à une troisième ou quatrième génération qui revendique explicitement ses particularismes culturels ou religieux, comme sa francitude. C’est cette génération qui descend dans la rue et dit ‘Regardez, ça marche : on peut être noir, musulman et Français et faire gagner la France’", souligne Pascal Blanchard.

Plus que l’"intégration", notion mise en avant en 1998 mais "aujourd’hui dépassée", c’est "la fraternité, une valeur plus simple, plus forte peut-être" qui ressortira de "l’épisode 2018", anticipe Yvan Gastaut, historien spécialiste des relations entre immigration et football. "Ce qui fait la force de cette équipe, ce n’est pas tellement que les joueurs viennent de partout, mais qu’ils sont soudés avec un jeu fait d’entraide, de solidarité".

 

infomigrants.net

Commentaires