Sport

Mondial 2018: Le Fair-play élimine le Sénégal

Mondial 2018: Le Fair-play élimine le Sénégal

Victorieux du Sénégal grâce à un but de Mina, la Colombie a assuré sa présence en 8es de finale du Mondial. Le Sénégal, pour sa part, prend la porte.  

3e journée du Groupe H du Mondial

Sénégal-Colombie : 0-1

But :

Yerry Mina (74e)

 

Le faux-pas initial contre le Japon n'aura donc pas empêché la Colombie de tenir son rang dans son Groupe de Mondial. Les Cafétéros se sont bien relancés après cette défaite, au point même de doubler tout le monde au classement et finir à la première place. Après la belle démonstration contre la Pologne (3-0), l'équipe de José Pekerman a pris le dessus sur le Sénégal. Dans ce match, la victoire a été plus difficile à glaner, mais les Sud-Américains n'en ont que faire. Grâce à une tête victorieuse de Yerry Mina sur un corner, ils l'ont emporté 1-0 et étiré ainsi avec beaucoup de mérite leur parcours dans cette compétition.

Déjà buteur lors du précédant le match, le défenseur du FC Barcelone a encore trouvé la faille sur une remarquable reprise. La tête était cette fois-ci piquée, mais cela a quand même surpris N'Diaye, le gardien sénégalais. Pour ce dernier, ce fut un énorme coup dur, surtout qu'il n'a presque rien eu à faire durant cette partie auparavant. À peine s'est-il déployé à la 13e minute pour repousser une tentative de Juan Quintero.

Les Colombiens ont manqué de panache dans cette rencontre, mais c'est aussi parce qu'ils avaient perdu leur maitre à jouer, James Rodriguez, très tôt dans la partie. Le milieu du Bayern cédait sa place sur blessure à la demi-heure du jeu. Sans lui, le jeu colombien perdait de la fluidité et on croyait les Lions de la Téranga en mesure d'en profiter, surtout qu'ils ont eu deux situations chaudes avant même la sortie de l'ancien monégasque (pénalty non sifflé à la 17e, tir de Baldé stoppé par Ospina 27e). Mais, curieusement, l'équipe d'Aliou Cissé ne s'est pas assez libérée.

Un Sénégal impuissant

Les Sénégalais croyaient-ils que le point du nul allait leur suffire pour passer ? Il n'est pas certain qu'ils aient fait ce calcul-là, mais leur rendement sur le terrain penchait plus vers la prudence que la prise de risque. En seconde période, et mis à part un coup franc de Sadio Mané (64e), ils n'ont guère été menaçants. Une impuissance qu'ils ont payé au prix fort.

A 0-1, les Africains se sont bien rués vers l'attaque dans l'espoir de rétablir la parité. Mais, la Colombie a su resserrer le verrou derrière pour préserver sa victoire. Dans l'autre match, le Japon était également mené, mais était toujours devant au classement à la faveur d'un meilleur fair-play. Sur le terrain, les Sénégalais n'étaient assurément pas au courant de ce détail. Et s'ils l'étaient, ils n'auraient certainement pas pu changer à grand-chose. Alors que la qualification leur tendait les bras, les Lions de la Téranga ont donc été contraints de réserver leur billet de retour, laissant ainsi le continent noir sans représentant au second tour. Une première depuis 1982. 

 

Chaque semaine, ne m

Commentaires