Politique

Vidéo / Expulsé en France, Kémi Séba s'attaque au président Ouattara

Vidéo / Expulsé en France, Kémi Séba s'attaque au président Ouattara

Le militant controversé de la cause noire Kémi Séba a été interpellé le 25 août dernier à Dakar au Sénégal pour «destruction d'un billet de banque» après avoir brûlé 5 000 francs CFA. Expulsé du sénégal vers la France ce jeudi, l’antisémite Séba dénonce les autorités africaines notament le président Ouattara qui chantait les louanges du Fcfa aux cotés de Macron. suivez la vidéo exclusive

Si le geste de Séba, connu pour ses positions radicales mais aussi antisémites, lui a valu d’être arrêté le 25 août et expulsé du Sénégal, le révolutionnaire n’entend pas s’arrêter là. A peine extradé vers la France que Séba a tenu son premier discours tirant à boulets rouges sur les autorités africaines notamment le président ivoirien Alassane Ouattara. « On pensait que les autorités africaines notamment sénégalaises et ivoiriennes allait écouter le cri de douleur de la jeunesse africaine qui s’est mobilisé de manière spectaculaire, et au lieu de ça on a eu un crachant au visage, on a eu le président Ouattara qui a été reçu par le président Macron et qui ont chanté tous les deux les louanges du Fcfa à une période ou jamais depuis la création du Fcfa, la jeunesse africaine ne s’est jamais autant mobilisé, on a pris ça comme une injure » a déclaré Kémi Séba avant de lancer un appel à la mobilisation en date du 16 septembre en guise de légitime défense selon le militant suprémaciste noir. Le militant a été arrêté la veille, à son domicile de Sacré-Cœur à Dakar par les éléments de la police de l’immigration. En affirmant qu’ils voulaient « vérifier sa situation administrative », ils l’ont conduit dans les locaux de la police des étrangers, à Dieuppeul, où son expulsion lui a été notifiée.

Commentaires