Sport

Ligue Europa: Luiz Gustavo, atout majeur de l’Olympique de Marseille

Ligue Europa: Luiz Gustavo, atout majeur de l’Olympique de Marseille

« Au milieu ou derrière, l’important c’est que Luiz Gustavo joue », avance Rudi Garcia, entraîneur de l’Olympique de Marseille. L’international brésilien, non retenu pour le Mondial 2018, sera un élément précieux en finale de la Ligue Europa contre l’Atletico Madrid, mercredi 16 mai à Lyon.

Le talent et l’expérience de Luiz Gustavo devraient être précieux pour Marseille lors de la finale de la Ligue Europa. Depuis son arrivée dans la cité phocéenne, le Vélodrome l’adore. Ses coéquipiers et son coach lui font confiance.

« Au milieu ou derrière, l’important c’est que Luiz Gustavo joue », avance son entraîneur Rudi Garcia, qui avait déjà pensé à lui lorsqu’il officiait à l’AS Roma. Mercredi, le Brésilien pourrait être aligné en défense centrale aux côtés d’Adil Rami. Gustavo a les armes pour le poste : lecture du jeu et sens de l’anticipation.

55 matches cette saison

Garcia, décrit Gustavo comme « un leader sur le terrain, par l’exemple et de plus en plus par la communication ». « Luiz est un joueur extrêmement intelligent, il a des qualités techniques et tactiques et même physiques bien au-dessus de la moyenne, c’est un joueur complet », ajoute-t-il.

Cette saison, Luiz Gustavo a été le plus utilisé par Rudi Garcia. En championnat, celui qui a commencé sa carrière en 2006 aux Corinthians Alagoano, un club de troisième division du Nordeste du Brésil, a été titulaire à 33 reprises et inscrit 5 buts. Toutes compétitions confondues, l’ancien joueur d’ Hoffenheim a foulé les terrains 55 fois. Il est le seul Marseillais à avoir débuté les 14 matches de Ligue Europa comme titulaire.

A 30 ans, l’international brésilien  (41 sélections et 2 buts) qui n’a pas été appelé pour le Mondial 2018, peut aider Marseille à réussir à décrocher le titre, lui qui avait gagné la Ligue des champions avec le Bayern Munich en 2013. « Je crois beaucoup à la force collective de ce groupe, quand on a gagné avec le Bayern, c’était notre plus grande qualité, peu importe qui jouait », a-t-il déclaré.

Le Graal avec le Bayern Munich

Luiz Gustavo a quitté le Brésil en 2007, à vingt ans, quatre années après le décès tragique de sa mère. C’est en Allemagne qu’il trouvera fortune. Tout d’abord à Hoffenheim. Avec le Bayern Munich, outre la victoire en Ligue des champions (2013), il remporte le titre en Bundesliga la même année ainsi que la Coupe d’Allemagne. En 2012, il avait été finaliste de la ligue des champions et de la Coupe d’Allemagne. Il s’offre finalement la Supercoupe d’Allemagne.

Aujourd’hui, Gustavo a même une chanson à sa gloire au Vélodrome, rare pour une première saison. Il dit : « Merci pour cette reconnaissance, mais je ne suis pas plus important que mes coéquipiers ». Et c’est à eux qu’il adresse ce conseil, « prendre du plaisir », car « ce n'est pas tous les jours qu'on joue une finale comme ça ».

Commentaires