Sport

Le séminaire de la FIFA de dimanche sera « intéressant » (Aliou Cissé)

Le séminaire de la FIFA de dimanche sera « intéressant » (Aliou Cissé)

L'entraineur de l’équipe nationale du Sénégal de football, Aliou Cissé, a indiqué vendredi à Dakar que « l’échange entre collègues » sélectionneurs que va organiser la FIFA, le dimanche 23 septembre prochain à Londres (Angleterre), pour évaluer le jeu produit lors de la dernière Coupe du monde en Russie (14 juin – 15 juillet 2018), sera « intéressant pour le continent africain ».  

 

« Le football, c’est l’échange. Entre collègues, c’est intéressant de discuter. C’est l’échange qui va être intéressant pour le continent africain, pas seulement pour le Sénégal », a déclaré ce matin Aliou Cissé lors de la publication de sa liste de 23 Lions devant doublement affronter le Soudan en octobre prochain dans le cadre des éliminatoires de la CAN Cameroun-2019.

Seul entraineur africain invité dans ce séminaire, le technicien sénégalais a dit son « honneur » d’avoir été choisi par l’instance dirigeante du football mondial même s’il affirme, qu’à travers lui, « c’est le Sénégal et l’Afrique » qui ont été invités.

Selon un communiqué de la FIFA, « les entraîneurs principaux et les directeurs techniques des 211 associations membres, ainsi que les experts techniques des six confédérations », ont été conviés cette « conférence de football » qui se tiendra à Londres le dimanche 23 septembre 2018.

Parmi les techniciens attendus, la FIFA cite « Didier Deschamps, vainqueur de la Coupe du Monde de la Fifa, Zlatko Dalić (Croatie), Roberto Martínez (Belgique), Gareth Southgate (Angleterre), Tite (Brésil), Stanislav Cherchesov (Russie), Joachim Löw (Allemagne), Hajime Moriyasu (Japon), Aliou Cissé (Sénégal) et Luis Enrique (Espagne) ».

Interrogé par le site de l’instance dirigeante du football mondial, le chef du groupe technique de la Fifa, le Brésilien Carlos Alberto Parreira, vainqueur de la Coupe du monde 1994 avec son pays, fait remarquer que cette conférence est une occasion d’échanger sur l’évolution du jeu.

« La conférence est une occasion unique et nous devons en tirer le maximum. Le partage d’informations et d’expériences est essentiel au développement continu du football, et il n’y a personne de meilleur que les entraîneurs pour donner des avis », a-t-il expliqué.

Carlos Alberto Parreira ajoute que la Coupe du monde « est toujours une opportunité pour évaluer l’état du football et les nouvelles tendances, les nouveautés qui doivent entrer et devraient être réutilisées ».

« Les personnes qui y ont participé ont quelque chose à dire sur les problèmes rencontrés, les choses qui ont fonctionné et ce qu’ils ont ressenti et vu », a dit le technicien brésilien, avant d’ajouter que « les gens qui n’étaient pas là peuvent prendre cette information. C’est un dialogue vraiment précieux parce que tout le monde en profite ».

 

Commentaires