Sport

Le complexe sportif de Bingerville livré après réhabilitation

Le complexe sportif de Bingerville livré après réhabilitation

Le complexe sportif de Bingerville (Banlieue Est d’Abidjan) a été livré après des travaux, par le ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, jeudi, lors d’une cérémonie organisée pour la circonstance.

 

 

Selon le directeur de l’Office national des sports, Koné Mariame Yoda, les travaux ont été initiés en 2015 dans le cadre du Programme de réhabilitation, de l’équipement et de la construction des Infrastructures sportives (PRECIS) et ont connu un coup d’accélérateur sous l’impulsion du ministre Amichia François Albert. Ils ont été réalisés en deux phases par des entreprises sélectionnées suite à un appel d’offre.

La première phase a été consacrée à la réhabilitation de la pelouse et des espaces verts, des terrains des sports de mains (handball et basketball) et de la clôture. La deuxième phase, quant à elle, a porté sur la réhabilitation des tribunes d’une capacité de 778 places, des vestiaires et le revêtement des sols et des équipements sportifs.

En plus de ces travaux, d’autres ouvrages complémentaires ont été effectués pour le confort des athlètes. Il s’agit entre autres d’une salle de musculation, d’une grille de sécurité autour du terrain de football, des marches et passages pour les personnes à mobilité réduite, d’une piste d’athlétisme pour entraînement (trois couloirs), d’un préau qui abrite un terrain de handball, de basketball et de volleyball, d’une salle antidopage, d’une pour les arbitres, d’un système d’éclairage public, d’un restaurant et des toilettes publiques hommes et dames ainsi que des toilettes pour les personnes à mobilité réduite, a ajoute Mme Koné.

Se félicitant de l’aboutissement de ces travaux, le ministre Amichia François a indiqué que l’infrastructure entre dans la vision du Président Alassane Ouattara qui veut encourager les ivoiriens à la pratique du sport à travers le Programme d’appui à la promotion du sport de masse et du sport pour tous (PAPMAS).

Il servira également, dans son usage, souligne le ministre, d’espace d’entraînement à des équipes qui seront qualifiées pour la CAN 2021, prévue en Côte d’Ivoire et qui seront basées à Abidjan.

«Ce stade doit être entretenu. Il faut éviter une surexploitation», a recommandé M. Amichia, aux autorités municipales et à la population, tout en annonçant pour cette année la réhabilitation des stades d’Aboisso et de Daoukro.

Pour le premier magistrat de la cité, Beugré Djoman, heureux bénéficiaire, l’édifice permettra de relancer la pratique du sport dans sa circonscription comptant une équipe de football, l’Entente sportive de Bingerville.

«Bingerville est fier de ce joyau. Avec l’appui de madame le directeur de l’ONS (…) nous allons le préserver comme la prunelle de nos yeux», a ajouté M. Beugré.

 

 

Commentaires