Sport

La FIFA prolonge la suspension de Kwesi Nyantakyi

La FIFA prolonge la suspension de Kwesi Nyantakyi

L'instance mondiale du football a décidé de prolonger la suspension de l'ancien président de la Fédération ghanéenne de football de 45 jours.

Kwesi Nyantakyi est interdit de toute activité liée au football pour 45 jours supplémentaires, à dater de du 6 septembre 2018.

Le 8 juin dernier, il a été suspendu pour 90 jours par la chambre de jugement du Comité d'éthique indépendant de la FIFA.

Le comité mène une enquête officielle sur Nyantakyi après qu'il a été filmé acceptant apparemment un "cadeau en espèces".

Anas Aremeyaw Anas, journaliste d'investigation ghanéen aux méthodes controversé au sein de la classe politique nationale, l'a filmé dans une enquête secrète.

Sur ces images, on le voit recevoir 65.000 dollars d'un journaliste infiltré prétendant être un homme d'affaires.

Certaines des images du film d'Anas ont été diffusées par la suite par le programme d'enquête de la BBC, Africa Eye.

Peu de temps après l'interdiction du 8 juin, Nyantakyi a démissionné des fonctions qu'il occupait à la FIFA, l'instance dirigeante du football mondial et de la Confédération africaine de football (Caf).

Il était le premier vice-président de la CAF, le plus haut responsable de l'organisation après son président, Ahmad Ahmad.

En plus de sa suspension de la FIFA, Nyantakyi a également démissionné de son poste de président de la Fédération ghanéenne de football le 8 juin après une réunion du comité exécutif.

Commentaires