Sport

La Côte d’Ivoire réaffirme son voeu d’organiser la CAN en 2019 ou 2021

La Côte d’Ivoire réaffirme son voeu d’organiser la CAN en 2019 ou 2021

Les autorités sportives ivoiriennes ont réaffirmé jeudi à Abidjan le voeu de la Côte d’Ivoire d’organiser la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) en 2019 ou 2021.

Le président du Comité national de pilotage de la candidature ivoirienne, Lambert Feh Kessé, a indiqué que la Côte d’Ivoire défendra le 19 septembre prochain devant la Confédération africaine de football (CAF) sa candidature pour l’organisation de cette compétition de football à l’échelle continentale.

« La Côte d’Ivoire présentera et expliquera sa candidature au Comité exécutif de la CAF au Caire en Egypte », a noté M. Késsé.

Selon lui, la campagne pour l’organisation de cette CAN s’est faite dans la discrétion et dans la persuasion.

« Nous avons fait ce que nous pouvons pour obtenir l’adhésion des pays votants. Nous pouvons être optimistes », a-t-il soutenu.

Pour M. Késsé, l’ »organisation de la CAN 2019 ou 2021 est une démarche difficile avec des enjeux politiques car le football est un stimulant et un sport fédérateur ».

« Notre pays sort de crise et un tel événement pourrait permettre d’accélérer la réconciliation dans notre pays », a-t-il expliqué.

« Le fait d’organiser cette compétition en terre ivoirienne permettra la réhabilitation de nos infrastructures routières et l’entrée de devises importantes à travers l’arrivée des pays participants en Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté.

Celui-ci a assuré avoir « pris toutes les dispositions et fait de son mieux » pour que la Côte d’Ivoire abrite cette compétition en 2019 ou 2021.

Lors d’une rencontre avec le comité de pilotage, le président ivoirien Alassane Ouattara avait invité celui-ci à « prendre toutes les dispositions » pour que le pays obtienne un « résultat positif ».

« Le gouvernement entend créer les conditions pour obtenir l’organisation de cette compétition en améliorant l’offre des infrastructures existantes », avait indiqué pour sa part la porte-parole adjointe du gouvernement Affoussiata Bamba-Lamine.

Une mission d’inspection de la CAF a déjà visité les quatre villes retenues pour l’organisation de la CAN, Bouaké (centre), Korhogo (nord), San Pedro (sud-ouest) et Abidjan, mais également Yamoussoukro (centre) « pour parer à toutes éventualités ».

Après le désistement de la République démocratique du Congo (RDC), cinq pays sont en lice pour l’organisation des CAN 2019 ou 2021, à savoir la Côte d’Ivoire, l’Algérie, le Cameroun, la Guinée et la Zambie.

La Côte d’Ivoire a organisé en 1984 les phases finales de la 14ème édition de la CAN dans deux villes, Abidjan et Bouaké (centre, 360 km d’Abidjan).

Le pays se porte ainsi candidat pour accueillir, pour la deuxième fois, les phases finales d’une Coupe d’Afrique des nations en 2019 ou 2021.

Commentaires