Sport

Gabon : Aubame décline, Cousin nouveau sélectionneur des Panthères

Gabon : Aubame décline, Cousin nouveau sélectionneur des Panthères

La Fédération gabonaise de football a annoncé un peu trop vite la nomination de Pierre Aubame au poste de sélectionneur des Panthères, comme l’avait révélé lundi Pierre-Emerick Aubameyang...

Au Cameroun, c’est le ministère des Sports qui avait annoncé la nomination du néerlandais Clarence Seedorf en août dernier, au mépris des convenances laissant – en théorie – à la fédération concernée le soin de communiquer sur ce type de dossier. Le voisin gabonais a fait encore plus fort.

Une semaine après le limogeage de l’Espagnol José Antonio Camacho, la Fegafoot avait assuré le mercredi 19 septembre que son successeur venait d’être désigné, en la personne de Pierre Aubame, l’ex-capitaine des Panthères, assisté de Daniel Cousin, lui aussi un ancien de la maison.

Aubame voulait des garanties

Mais l’instance est allée un peu plus vite que la musique. Quelques heures après cette annonce, Pierre-Emerick Aubameyang s’est fendu d’un long message sur son compte Instagram pour démentir la nomination de son géniteur. Lequel, actuellement en soins à Londres, n’avait pas officiellement accepté le poste, préférant attendre le jeudi pour s’exprimer. L’attaquant des Gunners d’Arsenal, très remonté contre une Fegafoot avec qui il entretient des relations tendues et dont il dénonce l’amateurisme, a laissé entendre que son père n’accepterait pas de succéder à Camacho.

La Fegafoot n’a pas attendu longtemps pour répondre à Aubemayang, en confirmant la version du joueur. La fédération aurait annoncé la nomination de Pierre Aubame sous la pression du ministère des Sports, qui avait considéré que l’affaire était bouclée. Pierre-Alain Mounguengui, le président de la Fegafoot, multiplie les réunions pour tenter de trouver une solution. « Le dossier a été mal géré. Que Pierre Aubame soit intéressé par le poste, cela ne fait pas de doute. Mais d’après ce que je sais, il n’avait pas donné son accord, car il souhaitait obtenir des garanties sur les conditions de travail. Il s’agit d’une équipe nationale, avec une qualification pour une CAN en ligne de mire. Mais au ministère des Sports, ils ont mis la pression, et considéré qu’Aubame était d’accord », explique une source.

Cousin n’a jamais entraîné

Le 10 et 16 octobre prochains, le Gabon doit affronter le Sud-Soudan en qualifications pour la CAN 2019, avec la quasi obligation de prendre six points (les panthères occupent la troisième place de leur groupe avec un point, à cinq unités du mali et trois du Burundi). En conséquence, c’est Daniel Cousin, qui devait assister Aubame, qui est propulsé en première ligne. L’ancien buteur des Panthères, qui en était jusqu’alors le manager, sera probablement assisté de François Amegasse, considéré comme un des plus grands joueurs gabonais de l’histoire. Reste à savoir si Cousin – qui n’a jamais entraîné – assurera juste un intérim ou ira jusqu ‘au bout des qualifications pour la CAN 2019, en mars prochain. Après tout, au Gabon, tout est possible…

Commentaires