Sport

Espagne: l'Atletico sert la Liga sur un plateau au Barça

Espagne: l'Atletico sert la Liga sur un plateau au Barça

L'Atlético Madrid, neutralisé par le Betis Séville (0-0), a dit adieu à ses ultimes espoirs de titre dimanche pour la 34e journée du Championnat d'Espagne puisqu'un simple match nul le week-end prochain suffira au leader Barcelone pour être sacré champion.

Au stade Metropolitano, les "Colchoneros" se sont heurtés à une bonne équipe du Betis et personne n'a réussi à faire la différence, ni Cristian Tello qui a trouvé le poteau madrilène (69e), ni Saul dont la frappe s'est écrasée sur la transversale (74e). Et l'entrée à l'heure de jeu d'Antoine Griezmann, remplaçant en prévision de la demi-finale aller d'Europa League contre Arsenal jeudi, n'a pas suffi.

A quatre journées de la fin, l'Atlético (2e, 72 pts) compte 11 points de retard sur le Barça (1er, 83 pts, un match de moins), qui était dispensé de Liga ce week-end en raison de la finale de la Coupe du Roi, remportée samedi contre le Séville FC (5-0) dans ce même stade Metropolitano.

Les "Colchoneros" ont en outre le désavantage d'une différence de buts particulière défavorable.

- L'Atlético tourné vers l'Europe -

Le FC Barcelone, invaincu dans ce championnat, décrochera donc son 25e titre de champion et un joli doublé Coupe-Liga s'il parvient à prendre un point dimanche prochain sur la pelouse du Deportivo La Corogne, 18e et premier relégable.

Et le club catalan pourrait même être sacré avant de jouer en cas de résultats favorables de l'Atlético contre Alavés et du Real Madrid (3e, 68 pts, un match de moins) face à Leganés.

Ramener un point du stade de Riazor semble largement dans les cordes de ce Barça, irrésistible samedi contre Séville.

D'autant que le Deportivo La Corogne (18e, 28 pts) semble tout proche de la relégation, où il pourrait accompagner la lanterne rouge Malaga, reléguée jeudi, et Las Palmas, qui a acté sa descente dimanche avec une déroute 4-0 à domicile contre Alavés.

L'Atlético, pour sa part, va désormais jeter toutes ses forces dans la bataille pour tenter de gagner la troisième Europa League de son histoire après 2010 et 2012.

Pour espérer atteindre la finale de Lyon, l'équipe de Diego Simeone devra obtenir un bon résultat jeudi sur le terrain d'Arsenal. Et modifier sa trajectoire actuelle: une seule victoire sur ses cinq derniers matches toutes compétitions confondues, et seulement deux buts pour Griezmann.

Commentaires