Sport

Eliminatoires CAN 2019: la Zambie se relance en battant la Guinée-Bissau

Eliminatoires CAN 2019: la Zambie se relance en battant la Guinée-Bissau

Les Chipolopolos ont enregistré leur premier succès dans ces éliminatoires ce mercredi 10 octobre face à la Guinée-Bissau (2-1). Stoppila Sunzu et Justin Shonga ont inscrit les buts de la victoire de la Zambie. Les Lycaons bissaoguinéens ont réagi trop tard. Mozambique, Zambie et Guinée-Bissau sont désormais à égalité dans le groupe K. L'Ethiopie et le Kenya ont fait match nul (0-0) et sont en tête d'un groupe F bancal.

Le suspense est bien relancé dans le groupe K des éliminatoires de la CAN 2019. A mi-parcours, trois des quatres nations en lice sont à égalité. Ce mercredi 10 octobre, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires, la Zambie a obtenu une victoire précieuse face à la Guinée-Bissau (2-1).

Battue chez elle dans les dernières minutes par le Mozambique lors de la 1ère journée (1-0), miraculée lors de la 2e journée avec le nul arraché dans le temps additionnel en Namibie (1-1), la sélection zambienne n'avait pas vraiment droit à l'erreur au National Heroes Stadium de Lusaka. Elle devait enfin gagner pour conserver toutes ses chances de jouer la prochaine CAN, alors qu'elle était justement absente lors de la dernière édition au Gabon.

Deux erreurs de chaque côté, mais c'est la Zambie qui l'emporte

La victoire s'est dessinée dès les premières minutes avec une ouverture du score un brin chanceuse. Certes, Stoppila Sunzu, l'athlétique défenseur du FC Metz, n'a pas eu de mal à s'imposer dans les airs pour placer une tête victorieuse. Mais le Zambien, buteur sur ce coup, a aussi bénéficié d'une sortie hasardeuse du gardien bissaoguinéen Jonas Mendes (18e).

En seconde période, c'est Justin Shonga, l'attaquant qui évolue en Afrique du Sud avec les Orlando Pirates, qui a fait le break. Lancé en profondeur, le jeune joueur de 21 ans a facilement déposé la défense avant de dribbler le gardien et de marquer dans le but vide (52e). Les Chipolopolos se sont toutefois compliqué la tâche. Une erreur grossière de leur gardien Kennedy Mweene a offert sur un plateau le but de l'espoir à Frédéric Mendy (81e), qui a sans doute déjà marqué des buts bien plus difficiles dans sa carrière.

La Zambie a, malgré ce couac, conservé son court avantage jusqu'au bout. Elle s'installe à la 2e place du groupe K avec 4 points, derrière le Mozambique (4 points mais +1 de différence de buts contre 0 pour la Zambie). La Guinée-Bissau est 3e avec également 4 points et une différence de buts aussi à 0; elle pointe pour l'instant derrière la Zambie du fait de la victoire de cette dernière dans leur unique confrontation directe jusqu'à présent. La Namibie est 4e avec 1 point (-1).

L'Ethiopie et le Kenya font match nul, les rencontres entre la Sierra Leone et le Ghana annulées

L'autre rencontre du jour a vu s'affronter plus tôt l'Ethiopie et le Kenya, deux équipe du groupe F, au Bahir Dar Stadium. Aucune des deux équipes n'a réussi à prendre le dessus sur l'autre et le score est resté nul et vierge d'un bout à l'autre (0-0). Une opération mathématique qui n'avance personne mais qui installe provisoirement l'Ethiopie et le Kenya aux deux premières places.

Comme attendu, la Confédération africaine de football (CAF) a entériné dès mardi le forfait de la Sierra Leone pour les deux matchs qui étaient programmés face au Ghana (le jeudi 11 octobre et le lundi 15 octobre) dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019 « en raison du fait que la SLFA ne remplissait pas les conditions stipulées dans la lettre envoyée par la CAF sur la décision de suspension de la FIFA la Fédération ». En attendant que la situation sportive des Leone Stars soit éclaircie (matches remis à plus tard ? victoire du Ghana sur tapis vert ?), ce sont bien les Ethiopiens et les Kényans qui font la course en tête avec 4 points chacun, contre 3 pour la Sierra Leone et le Ghana.

Commentaires