Sport

Coupe du monde 2018: La folie en Belgique hier soir après la qualification de leur équipe face au Brésil

Coupe du monde 2018: La folie en Belgique hier soir après la qualification de leur équipe face au Brésil

Hurlements de joie, verres de bière levés, coups de klaxon: la Belgique a fêté hier la qualification des Diables rouges en demi-finales du Mondial-2018 en éliminant le Brésil (2-1), saluée comme "un exploit" par tous les médias du Royaume et le Premier ministre.

"Exploit magnifique! En route pour la 1/2 finale! @emmanuelmacron : En avant les Diables", a tweeté le Premier ministre Charles Michel dans la soirée, en s'adressant au président français Emmanuel Macron.

La Belgique a rejoint la France en demi-finale en battant le Brésil 2 buts à 1, un résultat que Charles Michel avait pronostiqué dans un précédent tweet.

A 21h53 heure de Bruxelles, le coup de sifflet final a fait exploser de joie les dizaines de personnes massées devant les écrans du "Petit Paris", un café du quartier européen de la capitale.

 

Un bonheur couplé au soulagement, tant les Brésiliens ont joué avec les nerfs des supporters dans le dernier quart d'heure en réduisant l'écart.

La victoire permet aux Diables de se qualifier pour les demi-finales d'une Coupe du monde pour la première fois depuis 1986, où ils rencontreront leur voisin, la France, mardi à Saint-Pétersbourg.

"Battre les grandes équipes, on n'y croyait plus!", se réjouit Véronique Dewilde, le visage grimé de noir, jaune et rouge, aux couleurs de la Belgique.

"Maintenant on va se heurter à la France, à nos chers voisins, on va voir", sourit cette artisane de 57 ans, fière d'avoir elle-même joué au football dans sa jeunesse.

 

jeanmarcmorandini.com

Commentaires

encore D'Actu
ITV