Sport

Coupe du monde 2014: Thiago Silva s’explique sur ses larmes avec le Brésil

Coupe du monde 2014: Thiago Silva s’explique sur ses larmes avec le Brésil

Quatre ans après l’échec du Brésil lors de la Coupe du monde 2014, le défenseur central du PSG et de la Seleçao Thiago Silva est revenu sur ses pleurs lors des matchs face au Chili et à la Colombie.  

Trop émotif Thiago Silva ? L’étiquette colle à la peau du défenseur central brésilien depuis la Coupe du monde 2014. Avant la terrible demi-finale perdue 7-1 face à l’Allemagne et à laquelle il n’a pas participé puisqu’il était suspendu, le Parisien s’est fait remarquer, et surtout critiquer, à cause de ses larmes, notamment lors de la sénace de tirs au but face au Chili en 8è de finale. "Si encore cela avait été après une défaite, peut-être que je l’aurais mieux pris, a-t-il déclaré au média brésilien Veja. Parfois, une équipe gagne et on pleure parce qu’on a donné sa vie pour son équipe. Dans mon cas, on aurait dit que j’avais tout préparé. Aujourd’hui encore, on continue à en parler. Avec les réseaux sociaux, tout prend plus d’ampleur. Tout cela m’a énervé." 

Vexé et même blessé qu’on puisse penser qu’il a volontairement écopé d’un avertissement pour être suspendu face aux Allemands, Thiago Silva avoue avoir vécu un après-Mondial très difficile. "Ceux qui m’ont permis de rebondir sont mes proches, ma famille, mes amis, qui sont peu en ce moment. Cela n’a pas été facile, c’était même dur. Dans la foulée, j’ai perdu mon beau-père, qui a été le pilier de tout pour que je puisse être en sélection. Il était lui aussi irrité par toutes ces critiques. Voir la famille souffrir, ça brise le cœur. Nous sommes davantage habitués à tout ça, les critiques et les éloges, mais la famille, elle,  n’est pas prête pour ça."

Commentaires