Sport

Championnats du monde de Taekwondo: la Corée en tête du classement général, l’Afrique obtient 3 médailles

Championnats du monde de Taekwondo: la Corée en tête du classement général, l’Afrique obtient 3 médailles

Trois pays africains, à savoir la Côte d’Ivoire, le Niger et le Gabon ont remporté chacun une médaille au terme de la 23è édition des championnats du monde de taekwondo qui se sont disputés du samedi 24 au vendredi 30 juin 2017 dans le district de Muju en Corée du Sud.

Abdoulrazak Issoufou Alfaga du Niger a remporté la toute première médaille d’or pour l’Afrique, jeudi, à l’issue de la finale des +87 kg qu’il a remporté (9-4) face au britannique Cho Mahama. Le lendemain, soit vendredi, la jeune athlète ivoirienne de 23 ans Ruth Gbagbi a récidivé dans la catégorie des -62 kg Dames, en offrant une 2è médaille d’or au continent africain. La 3è médaille, en bronze cette fois-ci, a été attribuée au Gabonais Anthony Obame, après sa défaite face au Nigérien Abdoul Issoufou à la 1ère demi-finale des +87 kg, disputée, jeudi.

Au terme de cette 23è édition des championnats du monde de taekwondo, le pays hôte, la République de Corée se classe en tète du classement général avec 10 médailles dont 5 en or, une en argent et 4 de bronze. La Corée est suivie par la Turquie avec ses 3 médailles (2 or et 1 argent). La Serbie ferme la tête de ce trio avec 2 médailles d’or.

La Côte d’Ivoire, le Niger et l’Allemagne occupent la 8è place avec une médaille d’or pour chacun. Le Gabon est classé 18è ex-æquo avec son unique médaille de bronze.                Au total, ce sont 64 médailles dont 16 en or, 16 en argent et 32 en bronze qui ont été distribuées pendant ces 7 jours de combat.

Quelque 38 pays africains, dont le Maroc et le Sénégal ont participé à cette 23è édition des championnats du monde de taekwondo de Muju.

Commentaires