Sport

CAN 2017: le onze des joueurs binationaux

CAN 2017: le onze des joueurs binationaux

Pierre-Emerick Aubameyang en attaque, André Ayew au milieu ou encore Kalidou Koulibaly en défense : nés en France pour la plupart, ils composent l’équipe des onze meilleurs binationaux en lice pour la CAN-2017 (qui débute samedi jusqu’au 5 février) :

L’équipe-type

Gardien : Raïs M’Bohli (Algérie/30 ans)

Le portier algérien, né à Paris, a été formé à l’Olympique de Marseille.Si sa carrière n’a pas réussi à décoller en club, il s’est révélé aux yeux du monde sous le maillot des "Fennecs", notamment lors du Mondial-2010 et surtout 2014, où il a brillé contre l’Allemagne lors d’un 8e de finale épique.

Défenseurs : Kalidou Koulibaly (Sénégal/25 ans), Mehdi Benatia (Maroc/29 ans), Faouzi Ghoulam (Algérie/25 ans)

Une ligne de défense 100% Serie A : Naples, Juventus.Le championnat de référence en la matière.Si Benatia, natif de Courcouronnes (Essonne), n’est pas titulaire à la Juve, contrairement à Koulibaly et Ghoulam à Naples, il reste considéré comme l’un des meilleurs à son poste en Afrique notamment grâce à ses passages à l’AS Rome et au Bayern Munich.

Milieux de terrain : Henri Saivet (Sénégal/26 ans), Mario Lemina (Gabon/23 ans), Nabil Bentaleb (Algérie/22 ans), André Ayew (Ghana/27 ans)

De la technique et du volume de jeu.Pour animer les ailes, Saivet, formé à Bordeaux, et André Ayew, le plus expérimenté des quatre, natif de Seclin (nord de la France), formé à l’OM, club où s’est illustré son père Abedi Pelé.Au centre, deux anciens pensionnaires des équipes de France de jeunes, comme Saivet.Si le natif de Lille Bentaleb n’a eu qu’une cape en U19, Lemina, formé à Lorient, a été sacré champion du monde U20 en 2013 avec la génération des Paul Pogba, Samuel Umtiti, Alphonse Aréola et Lucas Digne, aujourd’hui en Bleus.

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/27 ans), Cédric Bakambu (RD Congo/25 ans), Riyad Mahrez (Algérie/25 ans)

A eux trois, c’est 54 buts la saison dernière dans trois des cinq championnats majeurs, l’Allemagne pour Aubameyang, l’Espagne pour Bakambu, et l’Angleterre pour Mahrez. 

Le premier, né à Laval, a été élu meilleur joueur de Bundesliga à mi-saison.Le second, né à Ivry-sur-seine, s’est imposé l’an dernier comme la révélation de la Liga avec Villarreal. Le troisième, natif de Sarcelles, a raflé toutes les distinctions individuelles (hormis le Ballon d’Or, 7e) après la saison héroïque de Leicester.

. Le sélectionneur : Florent Ibenge (COD/55 ans)

Pour prendre en main ce onze, le sélectionneur de la RD Congo Florent Ibenge, né à Kinshasa et arrivé en France à 12 ans.Devenu entraîneur après une carrière de joueur pro dans les Hauts-de-France, le Franco-Congolais a attiré plusieurs binationaux (Bakambu, Kebano, Tisserand) pour renforcer les "Léopards".

Commentaires