Sport

Can 2015: Quand Hervé renard nargue les Ivoiriens

Can 2015: Quand Hervé renard nargue les Ivoiriens

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont bu la tasse au « Félicia » face aux Léopards du Congo, en éliminatoires de la Can 2015. Défaite qui complique ses chances de qualification. 

La participation à la Coupe d’Afrique des Nations (Can 2015) va-t-elle échapper aux Eléphants de Côte d’Ivoire ? Un bon Ivoirien n’oserait pas y penser. Mais le cours des événements amène de plus en plus à se rendre à l’évidence après la défaite (3-4) face à la République démocratique du Congo. Après avoir fait un faux pas au Cameroun, les Ivoiriens avaient réalisé un hold-up parfait à Kinshasa, le samedi 11 octobre dernier. La rencontre à domicile qui devait leur permettre de prendre une option sérieuse sur la qualification, a malheureusement tourné au vinaigre. Là où l’on attendait le premier responsable de l’encadrement technique pour rassurer et calmer les Ivoiriens. C’est plutôt lui qui se jette dans la gueule de bois. Il ne peut pas dire, il y a moins d’une semaine au Centre technique national avant le départ pour Kinshasa que : « Les Ivoiriens sont très sévères avec leur équipe nationale. Je comprends les Ivoiriens mais qu’ils fassent preuve d’indulgence ». Et qu’après une défaite aussi douloureuse des Eléphants face à leur public, il les nargue. « Ce n'est pas la première fois que la Côte d'Ivoire perd à domicile. Vous n'avez qu'à consulter l'historique des défaites. Il y a toujours des gens qui tomberont dans le dramatique. L’objectif reste le même et il est de se qualifier pour la Can 2015. Il faudra travailler pour y arriver. Vous avez été habitués pendant un moment au caviar, maintenant il faudra vous mettre à la semoule ». Pis, il ajoute même qu’il n’est pas un « magicien ». 
Des propos qui achèvent de savoir que le nouveau sélectionneur n’est pas du tout humble. Il avait, pourtant, appelé à voter pour la prétention, lors de sa première conférence de presse. Et pourtant, la perpétuelle course contre le score qui a épuisé ses ouailles, lui et son staff étaient bien les seuls à ne pas l’avoir constaté. Comme s’il avait travaillé pour faire connaître sa première défaite à domicile à la Côte d’Ivoire, depuis le 5 septembre 2005, pour indiquer le travail d’Hercule qui lui incombait pour parfaire son œuvre récente. 
Avec un tel égo, pas certain que l’atmosphère soit paisible ces temps-ci. Mais la bonne nouvelle avant l’orage, c’est qu’après la dernière défaite des Eléphants, ils ont miraculeusement réussi à se qualifier.

Des raisons d’espérer ? 

Deux défaites, deux victoires. C’est le bilan de Hervé Renard après des matches officiels à la tête des Eléphants. Soit 6 points -2, derrière le Congo deuxième qui totalise autant de points mais avec un goal avantageux aux Léopards. Yaya et les siens n’ont plus droit à l’erreur. Pour cela, ils sont tenus de remporter les deux derniers matches face à la Sierra Leone et le Cameroun qui totalise 10 points. Espérons que les Ivoiriens remportent ces deux rencontres pour s’ouvrir les portes du Maroc. Dans le cas contraire, l’on se jettera dans les probabilités de meilleur troisième des éliminatoires. 

Francis Aké

Commentaires