Sport

Cameroun: 23 «Lions» face au Malawi dont Bassogog, joueur de Chine

Cameroun: 23 «Lions» face au Malawi dont Bassogog, joueur de Chine

La Fédération camerounaise a publié les noms des 23 « Lions » appelés pour la double confrontation face au Malawi (12 et 16 octobre 2018), en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Une liste qui comprend Christian Bassogog alors que le sélectionneur Clarence Seedorf avait assuré qu’il ne convoquerait pas de joueurs de ce championnat lucratif, provoquant la fureur et la retraite internationale de l’un d’entre eux, Benjamin Moukandjo.

On connaît les 23 joueurs camerounais appelés pour affronter l’équipe du Malawi, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019 [1], le 12 octobre 2018 à Yaoundé (3e journée) et le 16 octobre à Blantyre (4e journée). Il y a bien sûr la première convocation de l’ex-international suisse, Dimitri Oberlin, attaquant âgé de 20 ans. Il y a aussi le retour en sélection de Clinton Njie, sanctionné pour avoir fait venir des filles dans sa chambre, lors d’un rassemblement de l’équipe nationale. On pourrait aussi s’attarder sur le come-back du défenseur Jean-Armel Kana-Biyik dont l’histoire en sélection camerounaise a été assez irrégulière.

Mais c’est sans doute la convocation de Christian Bassogog, pensionnaire du Henan Jianye, qui risque de faire couler beaucoup d’encre au paus de Samuel Eto'o. Car le sélectionneur Clarence Seedorf avait indiqué en août qu’il ne solliciterait vraisemblablement pas de joueurs évoluant dans le championnat chinois, jugé par la Néerlandais davantage lucratif que compétitif. Une sortie médiatique qui a provoqué la fureur et la retraite internationaled’un autre attaquant camerounais, Benjamin Moukandjo. Le capitaine des champions d’Afrique 2017, qui défend les couleurs du Beijing Renhe, a ainsi claqué la porte avec fracas, créant la polémique.

Polémique qui va sans doute s’accentuer avec le principe à géométrie variable de Clarence Seedorf, et ce même si Bassogog, de part son âge (22 ans), représente davantage l'avenir des « Lions Indomptables » que Benjamin Moukandjo (29 ans). Le coach batave, ex-joueur-vedette de l’AC Milan (Italie) et de l’équipe des Pays-Bas, sera très attendu par les médias camerounais lors de sa prochaine conférence de presse.

 

 

Commentaires