Sport

Arsenal: Fabregas, Neville, Emery… le monde du foot salue Wenger

Arsenal: Fabregas, Neville, Emery… le monde du foot salue Wenger

L’annonce du départ d’Arsène Wenger d’Arsenal à la fin de la saison a crée un choc dans le monde du football. Anciens joueurs, homologues ou anciens clubs saluent l’entraîneur français sur les réseaux sociaux.  

Après 22 années sans interruption à la tête d’Arsenal, Arsène Wenger a décidé de céder sa place sur le banc des Gunners à la fin de la saison. Forcément un choc dans le monde du football. Et dans la foulée de cette annonce, les hommages ont vite afflué sur les réseaux sociaux. Ancien gardien du club londonien entre 1990 et 2003, David Seaman parle "d’un jour triste pour Arsenal" et espère désormais que Wenger "recevra le respect qu'il mérite" pour sa sortie. L'ancien latéral droit Lauren indique lui que le coach français "a amené le foot anglais à un autre niveau", invitant à "chérir les souvenirs et son héritage".

Ancien adversaire d’Arsenal sur les terrains de Premier League, Gary Neville, légende de Manchester United, a lui salué le travail réalisé par le technicien français. "Wenger a construit la meilleure équipe contre laquelle j’ai joué en Angleterre. L’équipe de 1998 était incroyable. Le plus beau compliment que je puisse dire, c’est qu’il a façonné un football qui nous a obligé à trouver une autre manière de les affronter."

Ancien Gunner, désormais à Chelsea, Cesc Fabregas a confié sa surprise. "Je ne m'y attendais pas du tout, mais ça montre la dignité et la classe de cet homme (...). C'était comme la figure d'un père pour moi, et il m'a poussé à devenir le meilleur".

Mais Arsène Wenger n’a pas retenu l’attention que des anciens joueurs. Chez les entraîneurs, l’Alsacien joue aussi un rôle d’exemple. Comme le signale Unay Emery, sacré champion de France avec le PSG. "Impossible de parler d’Arsenal, de la Premier League et du métier d’entraîneur sans citer Wenger, une des références. Merci Arsène", a twitté l’Espagnol en français.

Toujours du côté de la L1, l’AS Monaco, sacrée en 1996 avec Wenger, s’est fendue d’un message court mais on ne peut plus explicite en guise de félicitations pour ce parcours: "Respect, Mister Wenger".  

Commentaires