Sport

Ahmad Ahmad ne rate pas le Cameroun : « Tous ces grands footballeurs n’arrivent même pas à mettre en place une fédération »

Ahmad Ahmad ne rate pas le Cameroun : « Tous ces grands footballeurs n’arrivent même pas à mettre en place une fédération »

Il y a définitivement quelque chose qui s’est passée entre le président de la CAF et le Cameroun, pays de Roger Milla et de Mbappe Leppé. Au Shabba, on jure que la cause serait lointaine, dans les premières années de la vie d’adulte du jeune Ahmad Ahmad. Il aurait pris son courage à deux mains pour aller déclarer sa flamme à un amour de fille, belle, jolie, et aguichante d’origine Peul. Mal lui en prit puisqu’il aurait été éconduit manu-militari, sans états d’âme. Il en aurait été sonné.  

 

Il faut dire que la brutalité avec laquelle il traite ce pays est sérieusement ahurissante. Lors de la conférence de presse qu’il a tenu à Accra au Ghana alors qu’il y était pour lancer les hostilités liés au démarrage de la Coupe d’Afrique des Nations femme, il s’est exprimé au sujet de la crise qui perdure à la Fédération Camerounaise de Football.

 

« Jusqu’à maintenant, le Cameroun n’a pas encore de fédération. Vous avez une grande responsabilité pour pousser les gens. Tous ces grands footballeurs qui sont là, et on n’arrive pas à mettre en place même une fédération ? », a questionné l’ancien sénateur malgache.

 

Il est clair que le Cameroun dispose d’une voix certaine sur l’échiquier africain et même mondial en terme de quantité de grands joueurs, mais plus de cinq ans après l’incarcération de Iya Mohamed, après deux Comités de Normalisation qui ont vu chaque fois leur mandat être renouvelé à trois reprises, on ne voit toujours pas le bout du tunnel.

 

La CAF et la Fécafoot n’a toujours pas signé d’accord-cadre pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations promise au Cameroun alors que la Côte d’Ivoire, qui va l’organiser deux ans après le Cameroun en Juin 2021, s’est déjà engagé en signant ce document important. Il va sans dire que quelque soit l’état de satisfaction par rapport aux infrastructures, il n’y aura aucune certitude d’organiser cette compétition tant que l’accord-cadre n’aura pas été paraphé par la CAF et un président élu de la Fécafoot.

 

camfoot.com

Commentaires

encore D'Actu
ITV