Société

Yamoussoukro : Des étudiants ont perturbé les cours dans toutes les grandes écoles de la ville

Yamoussoukro : Des étudiants ont perturbé les cours dans toutes les grandes écoles de la ville

Hier mercredi 3 mai, les cours au sein des grandes écoles de Yamoussoukro ont été troublés. La faute au Collectif des étudiants des grandes écoles et élèves de l’enseignement professionnels et techniques de Côte d’Ivoire (CEGEPT-CI). Ces étudiants ont lancé une grève pour dénoncer les dysfonctionnements liés à l’application de la réforme de l’organisation du Brevet de technicien supérieur (BTS) dans le pays.

Les étudiants du CEGEPT-CI ont perturbé les cours dans toutes les grandes écoles du District de Yamoussoukro, ce mercredi. Selon eux, la grève va durer six jours jusqu’au lundi et porte sur la tenue sans délai des soutenances du BTS de décembre 2016 et avril 2017. Ils réclament en outre le remboursement intégral des droits de confirmation d’orientation de tous les étudiants en première année, ayant effectué le paiement à hauteur de 5 200 F CFA.

« Nous revendiquons l’actualisation du coût de l’inscription au BTS tout frais confondus à hauteur de 40 000 F CFA dans toutes les grandes écoles recevant les orientés d’État, la transparence dans la gestion des bourses, aide et hébergement des étudiants des grandes écoles, par la participation du représentant de la plateforme des organisations des grandes écoles aux différentes commissions », a déclaré Serge Nempé, le secrétaire général national du bureau exécutif de l’CEGEPT-CI. Il souhaite surtout le retrait du processus d’enrôlement biométrique dans l’organisation de cet examen.

Commentaires