Société

Web : Désormais, WhatssApp sera interdit aux moins de 16 ans

Web : Désormais, WhatssApp sera interdit aux moins de 16 ans

C’est une nouvelle qui devrait réjouir plus d’un. WhattsApp vient de modifier ses conditions d’utilisation. Désormais l’application sera interdite aux moins de 16 ans. WhatssApp était jusqu’ici interdit aux moins de 13 ans.

Une démarche faite pour être en accord avec la nouvelle réglementation sur la protection des données (RPDG) qui entre en vigueur le 25 mai prochain et qui vise notamment, à mieux protéger les mineurs dont les données personnelles sont récoltées sur Internet.

Je peux imaginer l’indignation des jeunes à cette nouvelle. L’application de messagerie leur est devenue incontournable pour rester en contact avec leurs amis et leurs familles à tout moment et depuis n’importe où, gratuitement, en évitant les frais de SMS. Et l’option de créer des discussions de groupe pour partager messages, photos et vidéos à plusieurs est extrêmement populaire.

RPDG et la protection des données

Ici la restriction sur l’âge n’est pas due au contenu. Le gouvernement ne cherche pas à protéger les jeunes d’images violentes, choquantes ou encore de cyber harcèlement, il s’agit de préserver leur sphère privée, parce que WhatsApp amasse une quantité de données sur ses utilisateurs: répertoire de contacts, habitude de communications, le modèle du téléphone et son système d’exploitation, son navigateur de recherche, son IP et son réseau téléphonique. La Commission Européenne pense qu’il faut avoir 16 ans pour le comprendre et être apte à donner son consentement.

La bonne nouvelle? La question de l’âge sera posée, mais pour le moment un mode de vérification n’est pas envisagé, contrairement à Facebook, qui pour se conformer au GDPR, compte demander aux utilisateurs âgés entre 13 et 15 ans une autorisation parentale par e-mail.

 

avec letemps.ch

Commentaires