Société

USA: Un couple refuse de dire si leur enfant de deux ans est un garçon ou une fille

USA: Un couple refuse de dire si leur enfant de deux ans est un garçon ou une fille

Hors de question pour eux d'identifier le genre de leur enfant. Même s'ils sont conscients qu'elle penchera vers un sexe ou l'autre d'ici quelques mois.

Ils font partie du mouvement Gender Creative parenting. Kyl et Brent Myer appliquent les principes de ce groupe à la lettre: ils refusent de donner le sexe de leur enfant Zoomer, deux ans. Leur famille proche connaît son genre mais pour les autres, le mystère est complet. Leur crédo: "Ne dévoilez pas son sexe à des gens qui n'ont pas besoin de le savoir."

Ils se réfèrent à Zoomer en faisant usage d'un pronom neutre. "Le sexe ne nous dit rien sur la personnalité de l'enfant, sur son tempérament, sa couleur préférée, ses préférences alimentaires, son sens de l'humour, ses attitudes envers le changement climatique et ses autres traits de personnalité uniques", expliquent Kyl et Brent. 

Difficile cependant d'empêcher l'enfant, quand il grandit, de se référer à un sexe ou à un autre. "Zoomer choisira probablement un sexe avant l'âge de trois ou quatre ans", confie sa mère. "Mais nous ne voulons pas le faire en son nom." Les parents veulent laisser à leur enfant "la liberté d'explorer sa propre identité".

Commentaires