Société

Université de Korhogo : étudiants et enseignants observent une grève de la faim

Université de Korhogo : étudiants et enseignants  observent une grève de la faim

La situation est délicate à l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo. Une centaine d'étudiants ainsi que trois de leurs enseignants ont entamé une grève de la faim pour revendiquer les inscriptions en Licence 3 et l'ouverture du master.

Selon Silué Nicodème, président de la toute première promotion qui nous a contactés, les cours sont suspendus depuis le mardi 4 juillet 2017, car les « enseignants, étudiants, personnels administratifs et techniques » en ont assez de la situation. Ils pointent du doigt la non ouverture du master mais aussi la mauvaise gestion de l’université qui entraîne des grèves à n’en point finir de la part des enseignants et du personnel administratif. C’est tout ceci qui les a conduits à entamer une grève de la faim à laquelle prend une part active le responsable du parcours, Dr Kesse.

L’image contient peut-être : plein air

 « Quand le président travaille pour une Côte d'Ivoire prospère et respectée certaines autorités se permettent de saboter ce travail en prenant des décisions impopulaires qui vont contre l'avenir des enfants de ce pays. C'est le cas du professeur Adama Coulibaly, président de notre Université qui veut supprimer les parcours science politique, criminologie et de SVT mettent ainsi en péril l'avenir de nombreux étudiants qui s'y sont inscrits », nous a-t-il confié.

Comme l’a signifié Silué Nicodème, les rencontres avec Coulibaly Adama, président de l’université et le professeur Diomandé, vice-doyen de l’UFR, n’ont permis d’aplanir les sentiers.

 En attendant, notre interlocuteur nous confie que la grève de la faim est maintenue jusqu'à ce que le problème soit résolu.

 

 

Commentaires