Société

Un musée dédié à Pablo Escobar fermé en Colombie

Un musée dédié à Pablo Escobar fermé en Colombie

Le musée a été fermé mercredi lors d'une opération conjointe de la mairie de Medellin, du vice-ministère du Tourisme et du service des migrations.

Ce site, qui ne disposait pas des autorisations légales, exposait d'anciennes voitures et motos de l'ex-chef du cartel de Medellin, et même une fausse cloison derrière laquelle il se dissimulait.

Selon le secrétariat à la sécurité de la ville, au moins sept étrangers se trouvaient sur les lieux au moment de l'inspection.

« Je ne voudrais pas que les gens viennent dans notre ville pour faire l'apologie du crime », a expliqué le maire de Medellin, Frederico Gutierrez Zuluaga.

Selon les autorités municipales, citées par l'AFP, les touristes payaient environ 30 dollars pour l'entrée et 35 dollars pour le tour complet.

Le gestionnaire de l'établissement Roberto Escobar alias l'ourson, petit frère de Pablo Escobar, a démenti ces informations, précisant que les touristes ne payaient pas pour visiter la maison.

"Les gens venaient à ma maison, se prenaient en photo avec moi et déposaient un don dans une tirelire, dont la clé n'est détenue que par un prêtre qui venait chercher l'argent pour acheter de la nourriture à des petits vieux que nous avons récupérés dans la rue", a-t-il assuré.

Chef d'un puissant empire du crime et du narco-terrorisme, Pablo Escobar a été l'un des hommes les plus riches du monde, selon le magazine Forbes. Il a été abattu par la police en 1993.

Depuis la mort de Pablo Escobar, Medellin deuxième ville de la Colombie est devenue l'une des destinations touristiques les plus populaires d'Amérique du Sud.

Commentaires